Okapinews.net
AlerteSécuritéUne

Beni : une dizaine de morts et quatre combattants ADF neutralisés lors d’une attaque meurtrière à Mangodomu ! 

publicite-candidat

Mardi, 2 avril 2024-La paix demeure un rêve qui tarde à se concrétiser pour les habitants de la région de Beni. Des terroristes de la Force Démocratique et Alliés (ADF) tuent et enlèvent des citoyens congolais au quotidien depuis plusieurs années.

Ce mardi 02 avril, ces djihadistes ont attaqué le quartier Mangodomu, situé à l’Est de la commune rurale de Mangina, dans le territoire de Beni. Comme à leur habitude, ces assaillants s’en sont pris aux civils avant d’attaquer un bâtiment du centre de santé local, qu’ils ont incendié ainsi que plusieurs maisons et motos.

Selon nos sources sur place, plus de 10 personnes ont été tuées. Le bourgmestre de la commune de Mangina évoque quant à lui dix morts et des disparus. Les assaillants ont lancé leur attaque en plein jour, en se faisant passer pour des patrouilleurs avant de passer à l’action.

Les Forces Armées Congolaises (FARDC) ont confirmé l’attaque dans la journée, indiquant que le village a été ciblé par deux chefs terroristes ADF, Abouakas et Amigo. Le capitaine Antony Mwalushayi a déclaré que l’armée avait poursuivi les assaillants qui avaient attaqué Mangodomu.

Le porte-parole de l’armée a déclaré que les forces armées congolaises ont réussi à neutraliser quatre terroristes en fuite vers la localité de Mantumbi, à l’ouest de Mbau, chef-lieu du secteur de Beni-Mbau. En plus de ces terroristes morts, le capitaine Antony Mwalushayi a mentionné que 4 jeunes filles otages des ADF ont été libérées lors des affrontements.

Il convient de rappeler que ces rebelles avaient déjà transformé Sayo, un quartier périphérique de la ville de Beni, en un véritable enfer. Ils avaient déjà attaqué cette zone à plusieurs reprises, tuant des civils et prenant d’autres en otage.

Samuel Kitha MWERIVWA 

 

 

publicite-candidat

Liens Pertinents