Okapinews.net
AlertePolitiqueProvinceUne

Élections des Gouverneurs : l’Union Sacrée de la Nation ne dévoile toujours pas le ticket gagnant pour la province de Lomami !

publicite-candidat

Samedi, 30 mars 2024-Le Candidat Gouverneur de la province de Lomami, Stanis MITEKO KAPENGA est sorti de son silence pour lever les équivoques liés à la gestion du gouvernorat de cette province de l’espace Grand Kasaï.

Se confiant à la rédaction d’Okapinews.net, l’expert financier et fiscaliste Stanis Miteko Kapenga a, sans crépuscule, affirmé qu’aucun ticket gagnant parmi les candidats n’a été désigné ni par l’udps ni par l’Union sacrée de la nation.

Il signale que lors des consultations par le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps), deux réunions portant désignation du ticket commun de l’Union Sacrée de la Nation ont été tenues et présidées par ce dernier au fleuve Congo hôtel mais sans succès.

Cependant, il fallait s’en remettre au chef de l’État pour qu’il décide en dernier ressort étant donné que le calendrier d’audiences au président de la République est surchargé, la demande sollicitée relative au ticket de Lomami n’a pas été accordée, a-t-il fait savoir.

Répondant à la question de rotation par territoire pour le poste de Gouverneur à chaque élection, Miteko Kapenga Stanis hause le ton en disant que le tour est accordé au territoire de Lubao d’être à la tête du Gouvernorat de Lomami et vice gouverneur du territoire de Luilu.

Celui de Ngandajika pour la présidence de l’Assemblée provinciale.

Toujours dans ce même chapitre, Il révèle qu’étant donné que la demande du ticket gagnant n’a pas été accordée par voie de désignation, les élus provinciaux ont exprimé à la hiérarchie de l’USN leur position de voir les cinq (5) tickets competir démocratiquement d’une part et que d’autre part, les mêmes élus voteront en toute responsabilité en accordant leurs votes au ticket ayant le meilleur profil.

Taclant le bureau de l’Assemblée provinciale récemment installé, le candidat Miteko Kapenga dit dès que le ticket est élu, le Président de l’Assemblée provinciale étant sur une chaise injectable sera appelé à démissionner pour laisser ce poste à un député de Ngandajika car c’est à eux que revient ce dernier et le poste de Gouverneur revient sans condition au territoire de Lubao.

Samuel MULENDA

publicite-candidat

Liens Pertinents