Okapinews.net
AlerteElectionsFlashJusticeNationPolitiqueSociétéUne

Sénatoriales au Sankuru : Jules Lodi Enongo a menti sur son âge, la Cour Constitutionnelle appelée à proclamer définitivement élu David Badjembe Okanda (Document) !  

publicite-candidat

Mercredi, 15 mai 2024-Scandale au Sankuru ! C’est le mot qu’il faut pour qualifier ce qui s’est passé aux sénatoriales dans cette province chère à Patrice Emery Lumumba. Gouverneur sortant, Jules Lodi Enongo a menti sur son âge pour se faire proclamer élu. La Commission Électorale Nationale Indépendante a été induite en erreur dans ce scandale qui ressemble à un coup monté contre le Candidat David Badjembe Okanda qui devrait en principe être proclamé élu pour représenter cette province à la chambre Haute du Parlement. 

Témoin de cette cabale, la société civile du Sankuru est montée au créneau pour appeler la Haute Cour à rétablir la vérité dans son arrêt proclament définitivement les élus des élus.

Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, cette structure dénonce le mensonge, la tromperie et le tripatouillage d’âge dans le chef de Jules  LODI ENONGO.

« Des sources concordantes et bien informées nous apprenons que Jules LODI ENONGO a pris le luxe de tromper sur son âge exact de naissance pour se faire proclamer élu sénateur au détriment de Mr BADJEMBE OKANDA David, souillant ainsi la province d’origine du héros national Patrice Lumumba d’heureuse mémoire », déclare la Société Civile.

À elle de poursuivre « Il serait né tantôt le 25 octobre 1977 d’après l’attestation numéro JUST.30/DCC/0644/2007 tenant lieu de certificat de nationalité congolaise ;  le 25 octobre 1977 par son passeport numéro OB 05887287COD7710252M1901265 lui délivré le 27 janvier 2014 ; Tantôt le même 25 octobre 1977 par son certificat de bonne conduite vie et mœurs et de civisme de la commune de Kintambo  du 04 octobre 2012 ; Mais curieusement inscrit à la CENI comme étant né le 25 octobre 1975 ».

Ces détails prouvent à suffisance qu’il y a eu fraude dans le seul but de se proclamer élu par tricherie.

Par conséquent, souligne la société civile, la Cour Constitutionnelle se devra d’annuler son élection et déclarer Mr BADJEMBE David comme sénateur définitivement élu.

« La victime de cette imposture qui par requête motivée et argumentée avait saisi la cours constitutionnelle à cet effet, a oui dire que le Procureur Général a par son avis déclaré la dite requête recevable et non fondée. Là où le bas blesse , c’est de constater qu’un seul individu puisse détenir  par devers lui  différentes dates de naissance. La Cour Constitutionnelle, étant le dernier rempart des institutions judiciaires en RDC, se devrait de prendre toutes les dispositions pour investiguer sur les allégations et les argumentaires avancés par la partie récurrente au lieu de cramponner sur un avis qui n’a aucun soubassement légal », regrette cette structure qui appelle au bons sens de la haute Cour pour rétablir la vérité.

Dossier à suivre !

ITK

publicite-candidat

Liens Pertinents