Okapinews.net
AlerteCultureDéveloppementEducationNationPolitiqueSociétéUne

RDC : Transformés après deux ans de formation à Kanyama Kasese, des ex-kulunas sont arrivés à Kinshasa pour contribuer à la reconstruction du pays !

publicite-candidat

Lundi, 15 avril 2024-Ils sont devenus de bons citoyens vont désormais contribuer au développement et à la reconstruction de leur pays, la République Democratique du Congo. Ils, ce sont les ex-kulunas qui sont arrivés à Kinshasa le dimanche 14 avril dernier. Deux bataillons vont travailler notamment sur la construction des bancs mais aussi dans la rénovation de l’hôpital et de la maternité de Kintambo.

Formés notamment à la maçonnerie et à la menuiserie, ces jeunes seront déployés à travers le pays pour servir la nation à travers l’agriculture, la construction des écoles et des hôpitaux.

Un groupe sera installé ici à Kinshasa, dans la commune de la Nsele pour la fabrication des bancs que le Service National offrira gratuitement aux écoles qui en manquent et pour la réhabilitation très prochaine de l’hôpital général de Kintambo.

Motif de satisfaction pour le Général Jean-Pierre Kasongo Kabwik qui a eu des mots justes pour saluer l’engagement du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Il confirme également que ces jeunes sont des nouvelles créatures, ils sont transformés et sont devenus des vrais travailleurs.

« Ceux et celles qui sont dernière moi sont des enfants qui étaient appelés kulunas qui étaient partis à Kaniama Kasese pour une formation et qu’il ont parachevé. Aujourd’hui, ils reviennent à Kinshasa où ils ont trouvé leur affectation afin de s’adonner aux différents travaux que le service national a prévus dans cette ville. Nous allons avoir 2 bataillons, c’est-à-dire 1200 bâtisseurs qui arrivent à Kinshasa. L’avion vient de faire sa première rotation. D’ici mardi, l’ensemble de deux bataillons pourront être déjà à Kinshasa », a-t-il expliqué.

Et de poursuivre « ils vont dans leur cantonnement qui est dans la commune de Nsele. Sur place, nous avons déjà préparé un grand atelier de menuiseries que vous allez découvrir et ils vont fabriquer des bancs. Sur instruction du Président de la République, Commandant Suprême, nous allons équiper toutes nos écoles avec des bancs fabriqués par les bâtisseurs. Une deuxième partie a été formée en construction, parmi eux il y a des maçons, peintres, électriciens, ferrailleurs, …D’ici quelques jours, le Commandant Suprême va pouvoir lancer les travaux de la modernisation de la maternité de Kintambo puis par après de l’hôpital de référence de Kintambo ».

Oublier le terme « Kuluna »

Le Patron du Service national a tenu à rassurer l’opinion nationale sur le changement radicale de ces jeunes qui ne sont plus délinquants.

Il demande par la même occasion aux uns et aux autres de ne plus utiliser le terme Kuluna pour ceux qui sont devenus désormais bâtisseurs de la République.

« Ils sont devenus de bons citoyens. Il faut même oublier le terme Kuluna. Ce sont des enfants qui ont subi une transformation et qui sont vraiment engagés dans la reconstruction de leur pays dans la discipline », a-t-il conclu.

 

ITK

publicite-candidat

Liens Pertinents