Okapinews.net
AlerteFlashNationProvinceSécuritéUne

Tshopo: vers la mise en service d’un numéro vert pour juguler l’insécurité à Kisangani !

publicite-candidat

Samedi, 11 mai 2024-La ville de Kisangani est confrontée ces deux derniers mois par une insécurité qui ne dit pas son nom. Des hommes à mains armées volent les passibles citoyens et violent des femmes pendant leurs forfaits. La majorité de ces cas est enregistré à la Tshopo, une des six communes de la ville de Kisangani, chef dans la province de la Tshopo.

Pour juguler cette insécurité, le commissaire divisionnaire adjoint de la police nationale congolaise (PNC) Tshopo, le Général Kabeya Makosa a, dans une parade spéciale tenue ce vendredi 10 mai 2024, révélé avoir introduit des lettres aux Gouverneur et Président de l’assemblée provinciale pour avoir l’autorisation de la mise en place d’un numéro vert.

« J’ai introduit une lettre de demande au Gouverneur et au Président de l’Assemblée provinciale de la Tshopo, pour autoriser la police nationale congolaise de mettre en place un numéro vert. Avec ce numéro, j’ose croire que les interventions des éléments de la police se feront en temps réel sur les terrains de crimes et ses auteurs seront immédiatement traqués et présentés devant des juges pour répondre de leurs actes » a-t-il déclaré.

Dans la même foulée, il a découragé la population à appliquer la justice populaire. De recourir plus tôt aux services de sécurité.

« Loi n’autorise pas la justice populaire. Ne prenez pas le risque de vous substituer à l’état pour former des groupes d’autodéfense contre les malfaiteurs. Confiez-vous aux services de l’ordre public tel que la police pour régler toute question de justice ».

Il sied de préciser que, les chefs des quartiers des communes de Kisangani ont également pris part à cette parade.

JK

publicite-candidat

Liens Pertinents