Okapinews.net
CoopérationNationPolitiqueSécuritéUne

Comesa : Mary Gurure chez Antipas Mbusa Nyamwisi !

publicite-candidat

Mardi, 5 février 2024-Le marché commun de l’ Afrique orientale et Australe (COMESA), en sigle, est composée de 21 États membres qui ont convenu de promouvoir l’ intégration régionale par le commerce et développement des ressources naturelles et humaines dans l’ intérêt de toutes la population de la région. Ce lundi 04 mars 2024, une forte délégation de la COMESA ( compétition commissaire) dirigée par Madame la Directrice de ce secteur, Mary GURURE, accompagnée par le président et deux vice-présidents de la Commission nationale de la concurrence ( Conac RDC) ont échangé avec le ministre d’ État en charge de l’Intégration régionale, M’zee Antipas Mbusa Nyamwisi.

Au menu de leurs échanges : la présentation des civilités au ministre qui gère le COMESA et du rapport des discussions avec la Conac RDC sur le décaissement des fonds sur les opérations de fusion qui vont se dérouler dans les jours avenirs.

La délégation du COMESA Compétition commission n’ a pas caché sa satisfaction pour le déroulement des travaux et le professionnalisme de la nouvelle équipe dirigeante de la Conac.

Au sortir de la rencontre
Mary GURURE est revenue sur l’ intérêt leur accordé par le ministre d’État sur le déroulement des travaux et ses encouragements au nouveau leadership au sein de la Conac RDC.

Le ministre d’État a, à son tour, encouragé les deux délégations à poursuivre sans complaisance leurs travaux, tout en soutenant la Conac RDC qui a une mission lourde, celle de surveiller activement les pratiques anti- concurrentielles dans tous les secteurs de l’ économie nationale.

Pour rappel, le marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) est une organisation destinée à créer une union douanière entre plusieurs pays de l’Afrique de l’Est.

Le groupe est aussi connu en anglais sous le nom Common market for Eastern and Southern Africa (COMESA).

Son objectif est de mutualiser les moyens des États individuels pour former une unité économique et commerciale plus forte.

Il propose ainsi à ses membres de bénéficier de : un marché plus large ;
une meilleure productivité industrielle et agricole ; une sécurité alimentaire ; une rationalisation de l’exploitation des ressources ; de l’harmonisation des politiques monétaires et financières ;
l’amélioration des infrastructures de transport et de communication.

Ses 21 pays membres sont : le Burundi ;
les Comores ; Djibouti ; l’Égypte ; Eswatini ; l’Éthiopie ; l’Érythrée ; le Kenya ; la Libye ; Madagascar ; le Malawi ; L’Ile Maurice ; l’Ouganda ; la République démocratique du Congo ; le Rwanda ; les Seychelles ; la Somalie ; le Soudan ; la Tunisie ; la Zambie ; et le Zimbabwe.

Le territoire de 12 millions de kilomètres carrés du COMESA réunit 586 millions d’habitants qui contribuent à un PIB de 805 milliards de dollars en 2022.

Laurette MANDALA

publicite-candidat

Liens Pertinents