Okapinews.net
CultureEducationFlashSociétéUne

Tshopo-EPST : PARDE condamne la mort d’un élève dans une échauffourée à Kisangani !

publicite-candidat

Dimanche, 28 avril 2024-Le Parlement des enfants et des jeunes de la Tshopo (PARDE) a, dans une déclaration devant la presse, condamné la mort d’un enfant d’environ 11 ans par balle le vendredi 27 avril 2024 dans une échauffourée entre les policiers et les jeunes manifestants contre l’insécurité dans la commune de la Tshopo, une des six communes de la ville de Kisangani dans la province de la Tshopo.

Fabrice Debo, Coordonnateur provincial de cette structure se dit être profondément choqué et indigné par l’assassinat de ce jeune écolier.

 » Nous, Parlement des Enfants et des Jeunes, sommes profondément choqués et indignés par la mort tragique de cet enfant innocent qui rentrait à la maison en provenance de l’école et tiré à bout portant par un policier » a-il déploré avant d’exiger de la part des autorités, des mesures pour mettre fin à cette spirale de violence.

« C’est un acte de violence inacceptable et intolérable. Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes barbares qui privent nos enfants de leur droit le plus fondamental, celui de vivre en sécurité. Nos enfants ne devraient pas avoir à craindre pour leur vie en allant à l’école ou en rentrant chez eux ».

Par ailleurs, Fabrice Debo
promet de déposer une plainte contre la police et exhorte la justice d’identifier, d’arrêter et de punir sévèrement les responsables de ce crime.

Rappelons que, le parlement des enfants et des jeunes est une structure qui milite pour la défense et la promotion des droits des enfants.

JK

publicite-candidat

Liens Pertinents