Okapinews.net
ElectionsPolitiqueUne

Campagne électorale : la Mission d’Observation Électorale « Regard citoyen » recommande à la Police de continuer à se comporter de manière neutre et professionnelle dans la protection des citoyens contre la violence !

publicite-candidat

Jeudi, 14 décembre 2023-À quatre jours de la fin de la Campagne électorale, la Mission d’Observation Électorale  » Regard citoyen » fait une analyse sur les évènements de terrain. Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, la MOE Regard citoyen recommande à la Police Nationale Congolaise de continuer à se comporter de manière neutre et professionnelle dans la protection des citoyens contre la violence, d’où qu’elle vienne de mener des enquêtes sur tous les cas.

Elle demande par la même occasion aux candidats et à leurs équipes de campagne d’observer strictement l’article 36 de la Loi électorale qui Interdit « l’utilisation à des fins de propagande électorale des biens, des finances et du personnel de l’Etat, des établissements et organismes publics et des sociétés d’économie mixte ».

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué de presse !

REGARD CITOYEN RDC

Communiqué de presse n°3 du 14 Décembre 2023.

La Mission d’Observation Electorale « Regard Citoyen », en sigle MOE REGARD CITOYEN a reçu 235 rapports d’observation de la campagne électorale de ses équipes déployées sur terrain, couvrant la période du 19 Novembre au 14 Décembre 2023.

Dans son évaluation du processus électoral, en plus du travail mené sur terrain par ses observateurs, la MOE s’appuie sur une Unité de Surveillance des Médias (USM Regard Citoyen) et sur une Unité de Surveillance des Réseaux Sociaux (USR Regard Citoyen).

Selon les rapports de ses observateurs de long terme (OLT), La MOE Regard Citoyen note que l’ambiance générale de la campagne est décrite comme relativement calme. Certaines négligences des équipes de campagne et des forces de police dans l’encadrement des évènements ainsi que des actes de violences, liés directement ou indirectement à ladite campagne, ont entrainé un bilan humain lourd.

En effet à Malemba- Nkulu, à Mbanza Ngungu, à Kindu et Kinshasa (Tshangu), il y a eu à déplorer mort d’hommes.

Il est à signaler aussi qu’il y a eu des affrontements à MUANDA lors du meeting de l’un des candidats à la présidentielle, qui l’ont poussé à suspendre ses meetings de campagne.

De ce qui précède:

Voici comment se présente l’observation de la campagne électorale au cours de la susdite période.

1. Sécurité

Présence de la police dans les évènements observés de la Campagne 69% ; Absence 31%.

Appréciation globale du comportement des services de sécurité positive 80%; négative 20% ;

Présomption d’utilisation des ressources publiques: évènements de campagne observés.

17% des Présomption d’achat de conscience des électeurs :

3. 45% des événements de campagne observés.

La MOE Regard Citoyen recommande :

1) Aux candidats et à leurs équipes de campagne d’observer strictement l’article 36 de la Loi électorale qui Interdit « l’utilisation à des fins de propagande électorale des biens, des finances et du personnel de l’Etat, des établissements et organismes publics et des sociétés d’économie mixte »;

2) À la Police Nationale Congolaise de continuer à se comporter de manière neutre et professionnelle dans la protection des citoyens contre la violence, d’où qu’elle vienne de mener des enquêtes sur tous les cas ;

3) À la commission nationale des droits de l’homme (cndh) de mener des enquêtes sur tous les cas de violation des droits de l’homme ayant émaillé la campagne électorale ;

4) A toutes les parties prenantes de faire en sorte que la fin de la campagne électorale se déroule dans un climat apaisé et que les droits et libertés publiques ainsi que le cadre juridique qui organise les manifestations publiques et la campagne électorale soient respectés par tous.

Fait à Kinshasa, le 14 décembre 2023.

Pour MOE Regard Citoyen

Paul Kabeya Mukenge, Coordinateur national.

publicite-candidat

Liens Pertinents