Okapinews.net
NationPolitiqueUne

Élections : la CENI publie les résultats partiels dès ce vendredi !

publicite-candidat

Vendredi, 22 décembre 2023-Les Congolais retiennent leur souffle. Après deux jours de vote, la CENI, par la voix de son deuxième vice-président, Didi Manara, a annoncé hier jeudi 21 décembre, la publication progressive des résultats à partir de ce vendredi 22 décembre.

Les scrutins combinés du 20 décembre se sont achevés hier jeudi 21 décembre dans la soirée suite aux multiples problèmes logistiques qui avaient empêché des bureaux de vote d’ouvrir la veille dans plusieurs sites.

Le deuxième vice-président de la Centrale électorale, Didi Manara, a annoncé hier en début d’après-midi que les tout premiers résultats partiels de la présidentielle seraient publiés ce vendredi 22 décembre. D’après Didi Manara, la CENI serait en capacité de produire les premières tendances de ces scrutins grâce à son système intranet.

Mais devrait, pour se conformer à la loi, les confronter aux procès-verbaux des bureaux de vote avant toute publication.

S’exprimant sur la radio Top Congo FM, le deuxième vice-président de la CENI rappelle que la République Démocratique du Congo n’est pas à sa première expérience de prolongement des élections. Didi Manara fait remarquer que c’était le cas en 2011.

La première journée de ces scrutins combinés présidentiel, législatif, provincial et municipal, était particulièrement éprouvante pour les électeurs aussi bien dans les villes que dans des villages difficilement accessibles.

Ce premier jour de vote était marqué par de longues files d’attente, des difficultés d’acheminement du matériel et autres incidents de dernière minute. Des difficultés qui n’ont pas découragé les Congolais décidés de voter à tout prix.

Dans la capitale, l’appel de la CENI mais aussi des autorités et autres leaders politiques a été entendu. Le mercredi 20 décembre, les Congolais se sont massivement déplacés vers les bureaux de vote, des témoins se bousculaient pour surveiller de plus près les opérations de vote. Ils étaient là, jusque très tard dans la soirée pour certains, bravant le soleil et autres menaces de pluie.

Plus de 44 millions d’électeurs, sur un total d’environ 100 millions d’habitants, étaient appelés aux urnes pour choisir parmi plus de 100.000 candidats sur les rangs pour le quadruple scrutin (présidentiel, législatif, provincial et municipal).

Le gouvernement a reconnu « le retard constaté dans l’ouverture de certains bureaux de vote ». Mais il a félicité le peuple congolais pour sa « mobilisation » et la CENI pour sa « détermination » à organiser des élections dans le délai constitutionnel et qui se sont « globalement » bien déroulées.

C’est tout excités que des Congolais attendent ces résultats partiels que seule la CENI, au terme de la loi, est autorisée à publier.

Dans son communiqué daté 18 décembre, le Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) demande aux maisons et instituts de sondage, organisations, personnalités indépendantes ainsi qu’aux médias de » s’abstenir de publier des résultats de sondage sur les votes après le 18 décembre.

L’organe de régulation des médias exhorte ces derniers de » ne publier aucun résultat des votes avant les résultats provisoires officiels que seule la CENI est en droit de publier « .

Le président sortant, Félix Tshisekedi, brigue un second mandat face à 18 autres candidats, dont plusieurs poids-lourds de l’opposition qui ont dénoncé les « irrégularités » entachant selon eux ces élections générales (présidentielle, législatives, provinciales et locales).

Avec FORUM DES AS

publicite-candidat

Liens Pertinents