Okapinews.net
NationPolitiqueSociétéUne

Fonction publique : Plus de 20.000 fonctionnaires gravissent les échelons après des années de service !

publicite-candidat

Lundi, 11 décembre 2023-Vice-Premier Ministre en charge de la Fonction Publique en République démocratique du Congo, Jean-Pierre Lihau a récemment annoncé une promotion générale en grade en faveur de toutes les catégories de fonctionnaires de l’État. Cette mesure vise à répondre à une situation d’injustice et à corriger les retards accumulés dans les avancements de carrière des agents publics.

Dans un communiqué parvenu ce dimanche au journal « Forum des As« , le Vice-Premier Ministre a déclaré que cette promotion générale en grade était conforme aux objectifs fixés par le Chef de l’État, en vue « d’une gestion plus rationnelle et souple de la carrière des agents des services publics de l’État« .

Selon Jean-Pierre Lihau, il est indéniable que de nombreux agents de carrière des services publics de l’État ont accumulé plusieurs décennies de service sans bénéficier d’une promotion en grade.

Certains d’entre eux ont passé 10, 15, 20, 30 voire même 40 ans dans le même grade. Cette situation nécessitait une correction urgente et équitable.

Selon les informations fournies par le Ministre, une première vague de nominations avait déjà eu lieu, avec la titularisation de 10.160 agents. Dans la deuxième vague, un total de 9.322 agents ont été proposés par 46 services, mais seuls 6.583 agents ont été validés pour la promotion en grade. Parmi eux, on compte 310 directeurs, 1.899 chefs de division et 4.374 chefs de bureau, appartenant aux catégories A et B.

Promotion générale en grade

En ce qui concerne la promotion générale en grade, sur un total de 30.823 agents proposés par 56 services publics, 14.374 agents ont été validés pour cette première vague. Parmi eux, figurent des huissiers, des auxiliaires et d’autres attachés qui, souvent, ont été oubliés lors des processus d’avancement en grade antérieurs. Il convient de souligner que ces promotions ont été réalisées au cas par cas, après une analyse minutieuse de chaque situation.

Le Ministre a également souligné que les vagues suivantes de promotions en grade sont en cours de préparation et devraient être finalisées au premier trimestre 2024. Ces mesures s’inscrivent dans les efforts visant à redorer le blason de l’administration publique et à replacer le fonctionnaire au cœur des enjeux de la réforme en cours.

Dans cette optique, le Ministre s’engage également à régulariser la situation administrative des agents des « Nouvelles Unités » et à assurer la conformité des effectifs et des postes organiques des services demandeurs.

Des arrêtés de régularisation ont déjà été signés pour les agents du Ministère de la Santé Publique, et des démarches similaires sont en cours pour les administrations de toutes les institutions ministérielles et autres services publics de l’État.

« le train de l’efficacité ne doit s’arrêter »

« Les efforts que nous déployons au quotidien pour redorer le blason longtemps ternis de notre Administration Publique, et replacer le fonctionnaire au cours des enjeux de la réforme, sont nettes et implacables. Ce train de l’efficacité, qui a d’ores et déjà démarré, ne peut et ne doit absolument pas s’arrêter », a déclaré Jean-Pierre Lihau.

De même que nous poursuivrons avec les autres vagues de promotion en grade, avec une deuxième voire une troisième vague, nous continuons sans relâche à sécuriser les carrières en régularisant également la situation administrative des Agents dits Nouvelles Unités, dans le respect des effectifs maxima et des vacances des postes organiques des services demandeurs »,a-t-il renchéri.

C’est dans ce contexte que j’ai procédé à la signature de la deuxième vague d’arrêtés de régularisation de la situation administrative des Agents du Ministère de la Santé Publique, issus de neuf corporations professionnelles du secteur de la santé, et suis en train de faire pareil pour les Administrations de toutes les institutions des Ministères et autres services publics de l’Etat.

L’objectif étant celui de faire en sorte que plus jamais, aucune personne ne preste dans l’Administration Publique, sans qualité d’Agent certifié « , a-t-il stipulé.

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Fonction Publique exprime sa gratitude envers tous les responsables de services et les délégués syndicaux pour leurs efforts collectifs, afin de relever les défis auxquels l’administration publique était confrontée.

Paraphrasant Sénèque, un philosophe romain, Jean-Pierre Lihau lâche: « ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ».

Ces mesures de promotion en grade témoignent de la volonté de réformer et de moderniser l’administration publique congolaise pour le bien-être des fonctionnaires et le développement du pays.

Article tiré de FORUM DES AS

publicite-candidat

Liens Pertinents