Okapinews.net
JusticePolitiqueSécuritéUne

Assassinat de Chérubin Okende : un premier suspect auditionné par la justice !

publicite-candidat

Jeudi, 13 juillet 2023-L’assassinat de l’ancien ministre des transports et voies de communication et proche de l’opposant Moïse Katumbi, Chérubin Okende était au centre d’une réunion d’urgence tenue à la primature sous la présidence du premier ministre Jean Michel Sama Lukonde. Et du côté de la justice, le procureur général près la cour de cassation, Firmin Mvonde a annoncé l’audition d’un premier suspect dans cet assassinat, résultats des premières enquêtes.

Autour du premier ministre Jean Michel Sama Lukonde s’étaient réunies quelques membres du gouvernement dont le ministre des droits humains Fabrice Puela, le ministre des médias et porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila ainsi que les officiers de l’armée et de la police nationale congolaise pour étudier les voies et moyens en vue de sécuriser la population kinoise à la suite de l’assassinat ignoble du ministre honoraire des transports et voies de communication, et les kidnappings dénoncés dans la ville ces dernières semaines.

À ce sujet, le porte-parole du gouvernement a annoncé la mise en place très prochainement d’une commission d’enquête large pour élucider les circonstances de ce crime et identifier les auteurs de cet assassinat.

«Il y a une enquête préliminaire qui a déjà commencé au niveau de la police nationale. Mais il a été convenu durant cette réunion que ce sera une commission d’enquête plus large qui appliquera tous les services, et nous avons convenu que nous allons associer à cette enquête des services étrangers des pays amis pour qu’en toute transparence et très rapidement, nous puissions faire la lumière sur ce crime odieux », a dit Patrick Muyaya.

Du côté de la justice Congolaise, le procureur général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde a annoncé qu’un premier suspect est déjà entre les mains de la justice en pleine audition, avant de demander à quiconque disposerait des éléments supplémentaires qui peuvent aider la justice à avancer dans ce dossier de venir les déposer pour faciliter l’évolution de l’enquête.

«Je voudrais vous informer également que présentement se trouve entre le main de la justice, le premier suspect qui est en train d’être interrogé par le parquet de grandes instances. Les premiers éléments qui seront révélés seront portés à votre connaissance dans les heures qui viennent. Tout celui au lieu d’aller à la presse, au lieu d’aller je ne sais pas où? Détiendrait une information de nature à nous permettre à orienter nos enquêtes, de venir nous trouver », a dit Firmin Mvonde, Procureur Général près la Cour de Cassation.

À en croire la justice Congolaise, les premiers éléments trouvés au lieu du crime font état de la présence d’une arme dans la voiture dont le moteur était toujours en marche avec la climatisation allumée, alors que la victime qui baignait dans le sang était attachée à la ceinture de sécurité de sa voiture.

publicite-candidat

Liens Pertinents