Okapinews.net
JusticePolitique

Contentieux électoraux : la requête de Catherine KATHUNGU prise en délibéré par la Cour constitutionnelle, avec l’avis de recevabilité mentionné par le Ministère public ! 

publicite-candidat

Mercredi, 28 février 2024-La Cour constitutionnelle siégeant en matière des contentieux électoraux a déclaré la requête de Catherine Kathungu Furaha recevable, lundi lors d’une audience publique.

Au cours de l’audience, les avocats de Catherine Kathungu Furaha ont sollicité la confirmation des termes de la requête, ils ont par la suite demandé à la cour de « constater la contradiction entre deux fiches d’attribution des sièges par parti politique et regroupement dont la première attribue un nombre des voix donnant droit à un siège pour le requérant et une autre fiche qui diminue ses voix.

Les conseils de celle qu’on appelle Maman Cathie, ont sollicité auprès de la cour l’annulation des élections de Crispin Mbindule ou de Mbusa Nyamwisi

Le Ministère publique avait donné son avis à la cour constitutionnelle de déclarer l’affaire recevable et la Haute Cour a par la suite pris l’affaire en délibéré.

« La cour n’a pas encore donné sa position, elle le fera après délibération privée. Le cas de Madame KATHUNGU FURAHA Catherine atteste bel et bien la manipulation des voix par la CENI qui a commis plusieurs erreurs. Cependant, l’affaire est prise en délibéré par la cour pour se prononcer ultérieurement » a déclaré Maître Cisco Lutumba Mongenge.

Qu’est-ce qui se dit à l’UNC?

Du côté du Parti politique de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), à travers sa plate-forme électorale, tout l’état major est favorable à la victoire de Catherine Kathungu Furaha comme élue de Butembo à cette guerre devant les juges.

Sans nul doute, l’UNC de Vital Kamerhe est dans le quarto de la ville de Butembo.

La défense de Catherine Kathungu Furaha a estimé mettre hors cause les Élus MUMBERE MUKUESO et KAVIRA KATASOHIRE en contestant les résultats de MBINDULE MITOND et MBUSA NYAMWISI

La Partie KATHUNGU a sollicité le recomptage des voix pour démontrer la contradiction entre deux fiches d’attribution des sièges afin de confirmer la manipulation des voix par la CENI sur base de l’intime conviction du Juge qui se penchera sur des faits claires et fluides avec les preuves réunies par la partie Kathungu pour permettre à la Haute Cour de trancher avec Justice.

Atteinte par la Rédaction d’Infos-Express.com, la Ministre de la Culture, arts et Patrimoine, Catherine Kathungu appelle ses électeurs à ne pas prendre en charge le raisonnement des juges et qu’ils attendent le Verdict de la Cour.

« Que les gens soient patients et attendent la décision irrévocable de la Cour constitutionnelle » a t-elle confié.

Tout l’espoir est pour Catherine Kathungu Furaha de voir le travail de la Cour corriger les erreurs de la CENI.

publicite-candidat

Liens Pertinents