Okapinews.net
PolitiqueProvinceUne

Nomination des administrateurs des territoires, bourgmestres… : les gouverneurs récalcitrants rappelés à l’ordre par le VPM de l’intérieur (Document) !

publicite-candidat

Mercredi, 27 juillet 2022-Tous les gouverneurs ayant procédé à un quelconque changement, permutation ou nomination d’un ou des chefs d’une entité territoriale ou ses adjoints sans autorisation préalable du ministère national de tutelle, sont appelés à revenir à la raison.

C’est l’essentiel du message du ministre national de l’intérieur et sécurité adressé à tous les gouverneurs de 26 provinces dans sa correspondance N°25/CAB/VPM/MININTERSEDECAC/AOK/082/2022 du 20 juillet 2022 dont la copie est parvenue à okapinews.net.

Selon l’esprit de sa lettre, Daniel Aselo Okito demande à tout gouverneur ou gouverneur intermédiaire ayant pris une décision non conforme de se référer aux dispositions des articles 3 et 5 du décret loi N°082 du 02 juillet 1998 portant statuts des autorités chargées de l’administration des circonscriptions territoriales stipulant que les pouvoirs de nommer les administrateurs des territoires et leurs assistants, les bourgmestres et leurs adjoints, les chefs des secteurs appartiennent respectivement au président de la République et au ministre national ayant dans ses attributions l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières.

Pour le patron national de la territoriale, prendre une décision contraire sans se référer aux deux personnalités concernées est une insubordination.

Il sied de préciser que les patrons des gouvernements provinciaux ayant pris une ou plusieurs décisions contraires à ces dispositions sans une autorisation préalable seront dans l’obligation des les abrogées faute de quoi, d’autres mesures et sanctions sévères seront prises en leurs endroits.

Blaise MABALA

publicite-candidat

Liens Pertinents