Okapinews.net
PolitiqueSociétéUne

Fonction publique : J-P Lihau suspend deux secrétaires généraux !

publicite-candidat

Mardi, 25 avril 2023-Le vice-premier ministre en charge de la Fonction Publique, Jean-Pierre Lihau, a, dans une communication faite ce mardi 25 avril 2023, annoncé la suspension de deux secrétaires généraux, pour avoir affecté de nouvelles unités en violation de la loi et des règles régissant l’accès à l’emploi public.

Il s’agit du secrétaire général à la décentralisation et celui des relations avec le parlement.

« Des éléments factuels en ma possession portés par des preuves documentées font état de l’affectation des personnes non revêtues de la qualité de fonctionnaire à des postes organiques par certains secrétaires généraux ce, au mépris total de la loi et des notes circulaires que nous avons pourtant transmises et rappelées avec insistance, aux différents secrétaires généraux et autres chefs des services », a indiqué Jean-Piere Lihau.

Selon J-P Lihau, ces secrétaires généraux ont même essayé désespérément d’antidater certaines de leurs forfaitures pour échapper à la rigueur de la loi.

De ce fait, le patron de l’administration publique a décidé d’ouvrir des actions disciplinaires à charge de ces hauts fonctionnaires qui se sont rendus coupables de cette forfaiture. Ils auront donc l’occasion de fournir leurs moyens de défense et pourront, le cas échéant, être entendus par le conseil de discipline avant qu’une option définitive ne soit levée sur leur sort.

En attendant la clôture desdites actions disciplinaires ainsi ouvertes, et les suites qui leur seront respectivement réservées, les ministres sectoriels concernés sont invités à désigner, parmi les hauts fonctionnaires compétents du secteur revêtus au moins du grade de directeur, l’intérimaire devant assumer les affaires courantes.

Il sied de signaler que ces poursuites disciplinaires vont également concerner tous les autres hauts fonctionnaires, essentiellement des directeurs, ayant exercé à titre intérimaire les fonctions de secrétaire général, et qui sont tombés dans la commission des mêmes faits. Plusieurs chefs de division sont également concernés.

Jean-Pierre Lihau souligne que la même fermeté sera de mise dans le processus de titularisation et promotion en grade. Il sera de même pour la mécanisation des agents qui devra se faire dans la transparence, la justice et l’équité.

«Je serais donc implacable, et ma main ne tremblera pas pour sanctionner tous ceux qui, dans les propositions des choix, feront preuve de témérité, de subjectivité et de violation intentionnelle des critères objectifs rappelés dans mes circulaires », a-t-il tonné.

Dans la foulée, Jean-Pierre Lihau réitère son engagement à matérialiser la vision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, sous la houlette du Premier ministre Jean-Michel Sama, à redresser l’administration publique dans l’équité, la justice et la fermeté.

Article tiré de 7SUR7.CD

publicite-candidat

Liens Pertinents