Okapinews.net
EducationUne

ESU : Le comité de gestion de l’université de Kikwit désavoué (Déclaration) !

publicite-candidat

Samedi, 23 avril 2022-C’est dans une déclaration rendue publique à Kikwit, ville économique de la province du Kwilu dont la copie est parvenue à la rédaction d’Okapinews.net que le corps académique de l’Université de Kikwit a désavoué le comité de gestion dudit établissement universitaire dirigé par le professeur Bonaventure Masens Ndamusa Young.

Selon les professeurs de cet établissement, la gestion de ce comité est très calamiteuse. Ils dévoilent plusieurs dénonciations faites sur les abus commis par ce comité de gestion dirigé par le professeur Bonaventure Masens Ndamusa Young.

« Nous avons constaté une gestion conflictuelle, discriminatoire, sentimentaliste, le détournement du manque à gagner du personnel de l’université accordé par le gouvernement Congolais, la gestion ollarisée, arbitraire, tribaliste, clientéliste et opaque, l’incompétence notoire caractérisée par l’ignorance et le non respect des instruments juridiques de l’enseignement supérieur et universitaire « , déclarent ils.

Outre les griefs précédents, ces derniers reprochent au comité de gestion Bonaventure Masens Ndamusa Young le détournement des frais connexes pour gonfler indument les avantages personnels et égoïstes au détriment de l’université, l’engagement pléthorique des membres des familles et autres au mépris des critères en la matière, la nomination des autorités decanales en violation de la loi dont la dernière en date concerne le doyen de la facilité de droit, professeur Yves Manzanza Lumingu qui a été chassé sans respect de la loi pour la simple raison d’avoir décidé d’affecter les reliquats des frais perçus par la faculté au profit de construction du bâtiment administratif de la faculté de droit au lieu de céder aux pressions des membres de comité de gestion qui exigeaient indument ces fonds et barrer la route à la dilapidation des frais académiques de l’université.

Le corps académique constate aussi que le climat malsain créé par le comité de gestion n’est plus de nature à favoriser le travail et le rayonnement de l’université et en tirant les conséquences de cette situation, le corps académique exige la démission sans délai du comité de gestion Bonaventure Masens Ndumusa Yung faute de quoi il prendra toutes les responsabilités pour lui contraindre par toute voix légale, conclu ces membres du corps académique de l’université de Kikwit.

Il sied de préciser que la balle est jetée dans le camp du patron de l’enseignement supérieur et universitaire Muhindo Nzangi Butondo pour tirer une conclusion afin que règne la paix dans cet établissement universitaire.

Skull BMM depuis Bandundu-Ville

publicite-candidat

Liens Pertinents