Okapinews.net
Développement

Changement de mentalité : le conseil de la jeunesse, les associations des jeunes et les coordonnateurs des étudiants du Congo outillés après deux jours de formation !

publicite-candidat

Mercredi, 8 juin 2022-Les lampions se sont éteints ce mardi soir dans la grande salle des conférences internationales du Ministère des Affaires Étrangères. C’est le secrétaire général, Thérèse Mbuji Bongi qui a clôturé ces assises au nom du Ministre de la Jeunesse, Initiation à la Nouvelle Citoyenneté et Cohésion Nationale, Yves Bunkulu qui était empêché.

Durant deux jours, les enseignements se sont focalisés sur le thème principal : « l’éducation sur le changement des mentalités, porte-ouverte de l’émergence de la RDC. » Selon Madame le secrétaire général, cette campagne s’inscrit dans la mission que le Ministère de la Jeunesse s’est faite comme cheval de bataille pour lutter contre les anti-valeurs tels que le tribalisme, le clanisme, le népotisme, l’opportunisme, l’égoïsme, le manque de conscience nationale, la corruption, l´irresponsabilité et tant d’autres méfaits qui sont les principales causes qui influencent la mentalité et le comportement de l’homme congolais.

Cette campagne visait :

– primo : offrir un cadre de réflexion profonde au sujet de l’éducation à la Nouvelle Citoyenneté, tout en prenant en compte la gravité de la situation ;

– secundo, amener les participants à adopter la maîtrise de soi comme disposition ou boussole pour leur libre arbitre basé sur les valeurs patriotiques ;

– tertio enfin, ramener les participants à prendre en compte la cohésion nationale comme priorité patriotique.

Après ces deux jours des travaux, madame le secrétaire général, Thérèse Mbuji Bungi a confier aux participants le rôle d’impulser un nouvel élan du patriotisme pour un Congo nouveau.

Il sied de rappeler que les travaux avaient été lancés lundi dernier, grâce au partenariat avec l´ONG sud coréenne IYF, international youth yellowship. Spécialisée dans la formation au changement des mentalités, cette organisation est présente dans plusieurs pays africains, dont le Cameroun, République centrafricaine, Congo Brazzaville. IYF déploie ses cadres spécialisés et expérimentés dans le changement de mentalité pour former les jeunes. En RDC, cette coopération date d´il y a quelques années. C’est le docteur Kim Kesung, responsable de la zone Afrique qui a conduit la délégation en RDC.

Déterminé, le Ministre de la Jeunesse Initiation à la Nouvelle Citoyenneté et Cohésion Nationale, Yves Bunkulu voudrait laisser ses empreintes le travail sur le premier chantier qu´est l’homme. La jeunesse étant la relève de demain, le patron de la jeunesse croit faire d’une pierre deux coups. Changer l’homme congolais, c’est changer la société congolaise. Il n´est pas nullement ici question de transposer le modèle Sud coréen a-t-il rappelé. Mais c’est question de l’adapter aux réalités de la RDC pour espérer voir ce changement.

Avec la cellule de communication du Ministère de la Jeunesse, le titre est d’Okapinews.net

publicite-candidat

Liens Pertinents