Okapinews.net
Développement

RDC-Infrastructures/Projet « Tshilejelu » : Félix Tshisekedi donne le go de la réhabilitation et modernisation des routes !

publicite-candidat

18 mars 2021-Le Président de la République, Félix Tshisekedi a lancé le projet « Tshilejelu » ce mercredi 17 mars 2021, dans la commune de la N’sele, précisément sur l’avenue Terre jaune.

Devant plusieurs officiels, le Chef de l’État est monté du haut d’un tracteur pour donner le go de ces travaux qui vont débuter d’abord dans l’espace grand Kasaï avec 102 km de routes puis Kinshasa avec 40 km.

Ces travaux, qui débutent ce jour, vont devoir permettre le développement des infrastructures de la République démocratique du Congo, en vue d’accomplir l’une des promesses du chef de l’État, faites lors de la campagne électorale, à la population dans le secteur de la voirie urbaine.

Pour le Directeur général de l’Office des Voiries et Drainages (OVD), Victor Tumba, le projet lancé par le Président de la République va devoir s’étendre à travers le pays tout entier. «Les études sont en cours de finalisation pour que le Grand Bandundu et le Grand Équateur bénéficient, dans un futur proche, des effets bénéfiques dudit projet», a-t-il souligné dans la foulée.

Il faut noter que pour le compte de la ville province de Kinshasa, 39.72 kms de voirie sont concernés dans ce projet. Dans sa phase initiale, l’espace Grand Kasaï prendra 101,77 km reparti en villes et territoires, notamment Mbuji-Mayi (25,32 km), Kabinda (10,5 km), Lusambo (10 km), Kananga (35 km), Mwene-Ditu (5,5 km) et Tshikapa (15,39 km).

Un partenariat public-privé, bénéfique pour les provinces

Le coût total du contrat entièrement financé par l’Etat congolais tel que conclu le 23 septembre 2020 est estimé à 138 millions de dollars USD. Le montant financé, à en croire le DG de l’OVD, a été effectué avec le concours de la Banque UBA qui a facilité l‘obtention d’une ligne de crédit dans le cadre du Partenariat Public privé (PPP). La durée des travaux est de 28 mois pour Kinshasa et de 36 mois pour l’Espace Grand Kasaï.

Intervenant à son tour, le ministre des Infrastructures et Travaux Publics, a invité les partenaires en charge du projet dont l’entreprise attributaire CREC, au respect du délai et des engagements pris. Il les a exhortés à prendre toutes les dispositions afin de garantir la qualité des travaux.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a salué ce projet à impact visible qui «ouvre une nouvelle perspective de développement et de l’habitat en RDC tout en contribuant à la réduction de la pauvreté».

C’est le Ministère des Infrastructures et Travaux Publics qui va superviser ces travaux, partant de l’étape de sa matérialisation.

Guillaume MAVUDILA

publicite-candidat

Liens Pertinents