Okapinews.net
CultureNationSociété

8 Mars 2024 : Ce message pressant de Me Doudou Tikailleli aux femmes de la Tshopo !

publicite-candidat

Vendredi 8 mars 2024-À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme célébrée le 8 Mars de chaque année, Me Doudou Tikaileeli, femme politique et candidate Gouverneure de la province de la Tshopo a lancé un message poignant aux femmes congolaises qui sont encore victime de l’injustice.

Dans ce message, elle invite ses paires à réfléchir notamment sur comment faire pour devenir autonome, comment accroître leurs participations dans la recherche de la paix et comment faire pour trouver leur place dans la société.

Ci dessous retrouvez ce message !

En ce jour où le monde entier célèbre la journée Internationale de la femme, nous saluons les efforts que son Excellence Monsieur Le Président de la République ne cesse de démontrer pourvu que la paix revienne sur toute l’étendue du pays en ce temps où là RD Congo transverse un moment de turbulence causé par les ennemis de la paix.

Mais également, nous saluons l’engagement que manifeste et prouve les femmes et filles en participant d’une manière et ou d’une autre dans le processus de paix, sécurité et développement de notre cher et beau Pays la Rdc.

Mais alors, nous pensons également aux difficultés que rencontrent et que sont confrontées les femmes pendant qu’elles mènent leurs combats dont, d’un côté: les injustices d’ordres sociales, structurelles, crises, insécurité,mépris, violences, discriminations et de l’autre côté la dépendance de fois totale qui leurs privent de leurs libertés et ou independance et plus loin la privation voir même de leurs droits de disposer leurs corps et leurs vie.

Vu que ces maux rongent le monde entier dont y compris l’homme et la femme, jeune tout comme vieux, la journée Internationale de la femme JIFA en sigle nous pousse à réfléchir et agir.

1. Réfléchir sur comment les femmes et filles peuvent accroître leur participation dans la recherche de la paix en Rdc.

2. Réfléchir sur comment retrouver leurs places au sein de la société en tant qu’actrice du développement via leurs leaderships.

3. Réfléchir sur comment faire pour augmenter le nombre des femmes intellectuelles afin d’avoir toujours une base des données des femmes dans tout les domaines de la vie et des femmes vertueuses et compétentes.

4. Réfléchir sur comment rendre les femmes autonomes pourvu qu’elle deviennent compétitives et fortes.

Tout en sachant que le thème National de cette année 2024 met l’accent sur *l’accroissement des ressources nécessaires en faveur des femmes et filles dans la paix pour un Congo paritaire.

Sachons que les ressources et ou l’autonomisation de la femme est l’un des facteurs pouvant permettre à la femme à mieux se positionner et tout en lui mettant dans des conditions nécessaires afin de l’occuper rationnellement de sorte qu’elle donne les meilleurs d’elle même( sa participation au processus de la paix,sécurité et développement) de son pays qui est la Rdc.

Que vive les femmes du monde entier.
Que vive les femmes de la RD Congo.
Que vive les femmes Tshopolaises.

Me. TIKAILELI BAUNDJWA doudou femme leader de la Tshopo.

publicite-candidat

Liens Pertinents