Okapinews.net
EducationNationUne

Campagne de nuisance à l’ESU : Roger Lifindo tente, sans succès de ternir la bonne image du SG Delly Ndibu !

publicite-candidat

Jeudi, 29 décembre 2022-Contrairement aux allégations des syndicalistes en mal de positionnement chapeautés par un certain Roger Lifindo, l’administration centrale de l’enseignement supérieur et universitaire se porte mieux, beaucoup mieux depuis l’arrivée de Delly Ndibu Kapuku il y a une année.

Présenter comme secrétaire général a.i alors qu’il a été nommé par ordonnance présidentielle après concours Delly Ndibu Kapuku paie pour son activisme en faveur des agents et cadres de son administration.

L’opinion publique se rappellera que le surnommé l’homme de la paix sociale a hérité d’une administration pratiquement déchirée avec des grèves à répétition et des conflits interminables entre anciens et nouveaux agents.

Prenant officiellement ses fonctions avec une mission claire lui assignée par le Vice-premier ministre et Ministre de la fonction publique, Delly Ndibu a réussi à asseoir sa politique qui consistait entre autres à ramener tous les agents au travail, travailler pour le paiement des NP et enfin instaurer la paix sociale.

Depuis son arrivée, il y a pratiquement une année, aucun mouvement de grève n’a été constaté dans cette administration centrale. Les cadres et agents ont trouvé un chef rassembleur contrairement aux accusations gratuite de Roger Lifindo qui se contredit dans sa correspondance envoyée au VPM Lihau avec la volonté délibérée de nuire.

Affirmer aujourd’hui sans honte ni vergogne que la présence de Delly Ndibu Kapuku au secrétariat général de l’ESU indispose c’est simplement faire preuve d’une haine aiguë.

À ce jour, il suffit de faire un tour à l’administration centrale pour se rendre compte de l’amour que témoignent les cadres et agents à ce grand monsieur qui a réussi à faire aligner à la prime et salaire plus de 1000 agents depuis son arrivée sur le boulevard Tshatshi.

Réputé moins sérieux dans ses démarches qui visent entre autres à nuire ceux qui travaillent pour la République, Roger Lifindo à taper à côté. L’homme s’est trompé de cible.

Les réalisations de Ndibu depuis son arrivée à l’ESU …

Depuis son arrivée à la tête du secrétariat général de l’enseignement supérieur et universitaire, l’homme ne cesse de surprendre positivement les agents et cadres de cette administration publique.

Travaillant en suivant attentivement les orientations du VPM de la fonction publique et du Ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, Delly Ndibu Kapuku a réussi à apporter le sourire dans cette administration qu’il maitrisé.

Des centaines des cadres et agents de son ministère sont alignés à la prime institutionnelle, d’autres encore payés avec des salaires de base. Ce, à chaque semestre.

À ce jour, l’administration centrale de l’enseignement supérieur et universitaire ne compte plus assez des Non-payés.

Au dernier semestre de 2022, près de 500 agents et fonctionnaires de ce ministère ont été payés.

Dans les couloirs du secrétariat général, c’est la joie. Ces agents et fonctionnaires qui, pour la plupart, travaillent depuis quatre ans, ont eu des mots justes pour saluer l’esprit managérial de celui qu’ils appellent affectueusement « Papa ».

« Depuis quatre ans, nous travaillons sans être payés. Ce mois, à ma grande surprise, j’ai été appelé pour ouvrir un compte dans une banque. Je n’y croyais pas encore jusqu’à voir de mes propres yeux mon premier salaire depuis 2018. Que Dieu bénisse abondamment papa Delly Ndibu, notre secrétaire général… », A dit avec joie, un agent qui a requis l’anonymat.

Autre réalisation à mettre à l’actif du SG Ndibu, la correction en grade…

Depuis plusieurs années, des directeurs, chefs de division, chefs de bureau étaient comme des agents de collaboration sans tenir compte de leur grade respectif.

À son arrivée, Delly Ndibu Kapuku a décidé de mettre toutes les batteries en marche pour que les cadres soient payés conformément à leurs fonctions et grades.

Aujourd’hui, c’est désormais chose faite. Là aussi, la politique salariale de Delly Ndibu est saluée, cette fois la, par les hauts cadres de cette administration.

Selon les informations recueillies par Okapinews.net, celui que l’on surnomme l’homme des actions concrètes est déterminé à en finir définitivement avec le phénomène de N-P dans son administration.

Le VPM Jean-Pierre Lihau qui maitrise mieux le fonctionnement de certains syndicalistes n’est pas si naïf pour comprendre clairement l’intention de nuire dans cette correspondance d’un prétendu syndicaliste en mal de positionnement.

Dossier à suivre !

OKAPINEWS.NET

publicite-candidat

Liens Pertinents