Okapinews.net
DéveloppementNationSociété

RDC : la Fondation Péguy Tshisuaka déterminée à travailler pour l’auto-suffisance alimentaire des femmes maraîchères, membres de la Fondation Charles Kisolokele !

publicite-candidat

Vendredi, 24 février 2023-C’est dans le cadre du partenariat entre les fondations Péguy Tshisuaka et Charles Kisolokele qu’un atelier des mamans maraîchères a été ouvert depuis le jeudi 23 février à Kinshasa.

Les objectifs poursuivis par cette séance de renforcement des capacités officiellement lancée par Péguy Tshisuaka étaient entre autres de satisfaire les besoins de ces ces femmes sur la recherche des revenus monétaires, la recharge de sécurité pour leur subsistance, la protection de leurs champs contre les envahisseurs des Plantes, la compréhension des attentes des consommateurs de leur culture…

Déjà impliquée dans plusieurs œuvres sociales, Péguy Tshisuaka a dit sa détermination de continuer à œuvrer aux côtés de ces mamans pour matérialiser son plan, celui de travailler pour l’amélioration de leur condition de vie.

S’adressant aux mamans maraîchères, Péguy Tshisuaka s’est exprimé en ces termes : « …Votre métier n’est pas sans risque car il vous expose à des nombreuses contraintes périlleuses pour vos semences à savoir les Contraintes Naturelles (telles que le Manque ou l’Insuffisance de Pluie et d’Eau pour vos cultures), les Contraintes Financières (Le Manque d’Argent et Moyen des paiements de vos Travailleurs), Les Contraintes Techniques et Technologiques (telles que les Semences de Qualité Médiocre et de Quantité Insuffisante pour Satisfaire une Demande Importante et Exigeante des Consommateurs, des Surfaces Cultivables ne répondants pas aux Normes Exigées (Infertilité du Sol), des Outils et Équipements Vétustes, Non Conformes et Inadaptés, des Maladies de Plantes Ignorées par les Cultivatrices, les Outillages Technologiques Inadaptés pour faire face aux aléas climatiques et que sais-je encore? ».

À elle de poursuivre « à la multiplication et aux risques ci-haut cités s’ajoute encore l’Angoisse de Travailler dans un Environnement Hostile, notamment : Les Attaques, les Coups et les Projectiles de Kuluna et autres Voleurs, la Hausse et l’Instabilité des Prix sur le Marché rendant difficile l’Achat des Engrais et des Pesticides pour vos semences.

Elle a par la même occasion, interpeller « notre conscience commune, à Cultiver un Esprit de Groupe, non seulement pour bannir ces comportements inciviques et agressifs envers toutes ces femmes mais aussi à bâtir ensemble un grand réseau et former une Coopérative Agricole des Maraîchères qui s’occupera à résoudre les problèmes évoqués et à monter des Projets Bancables pour vous faciliter l’obtention des Financements auprès des Banques Commerciales et Accroitre vos capacités des Productions, voilà la Clé du Développement Durable de votre secteur que la Fondation Péguy TSHISUAKA vient vous offrir en ce jour officiel, et je déclare ouverte la série des Formations Agricoles pour vous permettre de vous en sortir et atteindre les objectifs assignés ».

Elle a par ailleurs souligné que plusieurs autres initiatives vont suivre pour valoriser les femmes maraîchères congolaises.

 

Kevin INANA 

publicite-candidat

Liens Pertinents