Okapinews.net
NationPolitiqueSécuritéUne

Phénomène kidnapping à Kinshasa : Patrick Muyaya appelle les kinois à ne pas céder à la panique et à la manipulation !

publicite-candidat

Mercredi, 5 juillet 2023-Le Ministre de Communication et médias, Patrick Muyaya a, au cours d’un briefing de rédevabilité à la population congolaise fait le brossage des sujets d’actualité qui font la panique dans l’opinion publique. À cette occasion, le porte-parole du gouvernement a appelé les kinoises et kinois à ne pas céder à la panique et à la manipulation.

En effet, le patron de la communication et medias s’est invité dans le débat des Kuluna, Mobondo, kidnapping à Kinshasa et les jeux de la francophonie qui vont bientôt commencer.

À en croire ses dires, la situation sécuritaire reste toujours prioritaire pour le gouvernement en dépit de quelques détracteurs qui veulent tout dramatiser. Selon lui, ces manipulateurs cherchent à tout prix saboter les jeux de la francophonie.

 » C’est vrai que le phénomène de kidnapping a été observé dans la ville avec les voitures appelées communément ketch, mais la police qui travaille d’arrache-pied a identifié des réseaux, certains ont été attrapés, on en a présenté certains, parmi eux, on dit qu’il y a même certains visages qui sont connus, qui seront jugés et condamnés pour cet acte de kidnapping » dit-il.

Il poursuit sur le pseudo traffic d’organes  » Traffic d’organes c’est de la manipulation de l’opinion publique, la police n’a jamais trouvé aucun cas du traffic d’organes comme ça se raconte dans les réseaux sociaux. Nous allons bientôt donner le numéro vert pour dénoncer chaque cas de manipulation de la population où de kidnapping soit tentative de kidnapping pour appeler la police » a-t-il ajouté.

Sur la même lancée, le porte-parole du gouvernement a fait remarquer à l’opinion publique que le gouvernement travaille sérieusement pour mettre un terme à ce phénomène kuluna.

Revenant sur le phénomène Mobondo à Kwamouth et dans quelques coins de la commune de Maluku, le porte-parole affirme que la situation est relativement calme. Il rassure, en outre, que certains déplacés qui cherchent de l’aide du gouvernement pour regagner leurs villages habituels seront bientôt dans leurs entités respectives.

 

Albert YEMBA

publicite-candidat

Liens Pertinents