Okapinews.net
AlerteFlashNationProvinceSécuritéUne

Tshopo : un groupe d’assaillants sèment la terreur en plein centre de Kisangani !

publicite-candidat

Jeudi, 2 mai 2024-La commune de Lubunga, sur la rive gauche du majestueux fleuve Congo, est aujourd’hui sous le feu des tensions. Ce jeudi matin, les écoles ont été contraintes de renvoyer les élèves, les rues se sont vidées et le marché de Lubunga a connu la paralysie totale.

D’après les premières informations recueillies sur place à Lubunga, des assaillants identifiés à une milice proche d’une communauté en conflit, a subitement fait éruption dans une bonne partie de cette commune urbano-rurale.

Plus précisément dans les Quartiers Opala, Kolwezi et Lokelé.

Ici, la population n’a pas gardé son sang-froid. Plusieurs habitants ont pris panique jusqu’à embrasser une grande partie de la commune.

Et pour cause, la présence tacite des assaillants porteurs d’armes. D’après Prince Héritier Isomela, Président de Sauti ya Lubunga, une organisation locale de la société civile, les éléments de l’armée ont vite contenue cette éruption subite des assaillants. Et celà que des tirs ont retenti dans plusieurs coins et recoins de cette municipalité.

« On nous a appris qu’il y avait des assaillants qui se battent dans le dossier conflit communautaire Mbole et Lengola. Après leur passage au niveau de l’avenue Baraka et Opala, ça a créé une panique générale à Lubunga. Les vendeurs et vendeuses aux différents marchés de Lubunga ont fermé. Les boutiques étaient fermées et même les écoles. Les services de sécurité installés dans les coins de Lubunga ont pourchassé ces assaillants », a-t-il dit à KIS24.

Sur place, un calme précaire s’observe. Cependant, des coups de balles font rage aux alentours de cette commune. Des militaires et policiers ratissent large dans les zones ciblées. Des échanges de tirs entre les services de sécurité et les assaillants sont encore signalés.

Pendant ce temps, les dernières nouvelles parvenues à KIS24, un autre groupe d’assaillants conduit par le chef de file bien connu « Mr. Kifakiyo » aurait quitté son maquis vers le Pk25 pour rejoindre le centre Lubunga, en représailles contre le premier groupe. Pour l’instant, les services de l’armée repoussent aussi au niveau du PK6 où la panique est générale et la population est contrainte de rester dans les maisons.

Situation à suivre !

Article tiré de KIS24, le tire est de OKAPINEWS

publicite-candidat

Liens Pertinents