Okapinews.net
Non classé

Kongo Central : les cadres et agents de l’OGEFREM/Matadi et Lufu en grève !

publicite-candidat

Jeudi, 3 mars 2022-Obtempérant aux instructions en provenance de leur délégation syndicale nationale, les cadres et agents de l’Office Multimodal de Gestion et de Fret Maritime (OGEFREM/Matadi et Lufu), à travers leur intersyndical constitué de l’UNTC et de la CSC, observent, depuis mercredi 2 mars 2022, un arrêt de travail.

A l’origine : l’ingérence de Chérubin Okende, ministre national en charge des transports, voies de communication et désenclavement dans la gestion courante des finances de cet office.

A cet effet, ils ont scellé la porte principale donnant l’accès dans les différents bureaux et se sont tous retrouvés devant le bâtiment administratif de la Direction provinciale Ouest de l’office basée à Matadi pour manifester leur mécontentement suite aux diverses instructions du ministre ci-haut cité qui, selon eux, s’écartent sensiblement de la procédure administrative et conventionnelle relative à la gestion quotidienne de l’entreprise.

Tout en soutenant Olivier Manzila Mutala, leur Directeur Général a.i pour son esprit managérial concourant à l’émergence de l’Office, ils exigent de Chérubin Okende de permettre, toute affaire cessante, à ce dernier de disposer véritablement les moyens de sa politique afin de lui permettre de procéder notamment au réaménagement technique qui s’avère indispensable à l’heure actuelle ; à l’application stricte de la convention collective qui exclut toute forme d’indiscipline au sein y l’OGEFREM ; au bétonnage de 2 ha du Port sec de Kasumbalesa dont les frais en terme des ressources propres sont déjà disponibles ; au respect des protocoles d’accord signés avec les mandataires dans la souscription de fret ; à la poursuite de la paie des salaires des cadres et agents dans le délai conventionnel et cela, sans recourir au découvert bancaire ; à la mise en œuvre des actions d’assistance aux chargeurs à l’instar de l’installation du comité local de falicitation du Kongo Central ; à la construction d’un séchoir moderne et d’une aire de séchage au profit de la filière « café – cacao » à Tshela et Lukula à la deuxième quinzaine du mois de mars en cours et enfin à la réalisation du projet d’érection des plateformes logistiques et des aires de repos.

A noter que tous les points ci-haut évoqués sont contenus dans un communiqué lu pour la circonstance à l’intention des grévistes réunis devant le bâtiment administratif de la Direction provinciale Ouest de l’OGEFREM située en plein centre ville de Matadi par la délégation syndicale de l’Office à travers leur intersyndical constitué de l’UNTC et de la CSC/Matadi.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents