Okapinews.net
AlerteJusticePolitiqueProvince

Bulungu : les élus provinciaux dénoncent un plan de la falsification des résultats provisoires publiés par la CENI !

publicite-candidat

Mercredi, 28 février 2024-Les députés provinciaux du Kwilu, élus de la circonscription électorale de Bulungu s’insurgent contre le comportement affiché par un groupe des politiciens en mal de positionnement réclamant l’invalidation des résultats provisoires des élections législatives nationales et provinciales de cette circonscription électorale, publiés par la commission électorale nationale indépendante, CENI.

Dans une déclaration faite ce mardi 27 février 2024 à Bandundu ville, chef-lieu des institutions provinciales du Kwilu, huit (8 ) députés disent avoir constaté un dysfonctionnement de la justice et la prise en otage de celle-ci par un groupe d’individus qui s’illustrent par des actes, effets tendant à ternir l’image de l’État de droit tant voulu par le président de la République et chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« En effet, alors que toutes les affaires relatives aux contestations des résultats des élections législatives provinciales sont prises en délibéré devant la cour d’appel de la province du Kwilu, grande est notre surprise de voir cette cour ordonnée, la réouverture des débats à la diligence des candidats malheureux aux élections combinées du 20 décembre 2023, lesquels postulants se réclament des partis politiques Union pour la Démocratie et le Progrès Social ( UDPS / Tshisekedi ) et Alliance des Congolais Progressistes ( ACP ) qui n’avaient pas atteint le seuil de représentativité, condition sinequanone d’éligibilité à l’attribution des sièges », déclarent-ils.

Et d’ajouter : « La cour d’appel du Kwilu, a malheureusement ordonné, le recomptage des voix uniquement pour la circonscription électorale du territoire de Bulungu en faveur d’une candidate malheureuse alors que le recomptage des voix tendant à l’établissement du seuil devrait concerner toute la province du Kwilu avec toutes les implications sur la stabilité des institutions politiques à l’échelle provinciale.».

Ces élus provinciaux proclamés provisoirement par la CENI et qui siègent déjà à l’organe délibérant du Kwilu appellent à l’implantation du garant de la nation en vue de la stabilité des institutions provinciales qui s’inscrivent dans la réalisation de sa vie sur un Congo Uni, fort et prospère.

Blaise MABALA

publicite-candidat

Liens Pertinents