Okapinews.net
AlerteFlashJusticePolitiqueSécuritéUne

[Exclusif] Dossier Chérubin Okende : Firmin Mvonde instruit le Procureur Général près le Tribunal de Grande Instance de mettre la main sur toute personne qui serait à la base du commérage au sujet des résultats de l’enquête (Document) !

publicite-candidat

Lundi, 4 mars 2024-Dans une correspondance parvenue à la Rédaction d’OKAPINEWS.NET, le Procureur Général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde Mambu demande au Procureur Général près le Tribunal de Grande Instance de mettre la main sur toute personne qui serait auteur des propagations des faux bruits au sujet des résultats des enquêtes sur la mort de Chérubin Okende.

Par la même, il demande que la famille de l’opposant soit notifiée officiellement de la conclusion convergente des rapports d’experts sur la cause de la mort de cet élu.

« Monsieur le Procureur de la République, Il vous souviendra que le jeudi 29 février 2024, avant ma communication sur la mort de sieur Chérubin OKENDE, je vous avais instruit de porter à la connaissance de la famille de feu Chérubin OKENDE la conclusion convergente des rapports d’experts sur la cause de la mort du decujus, en mettant en primeur à sa disposition les pièces et autres procès-verbaux relatifs à cette affaire. Vous m’avez par la suite informe de son refus de répondre à votre invitation », a-t-il écrit dans cette correspondance.

Et de poursuivre « Je vous instruis, dès la réception de la présente, de tout entreprendre pour les leur notifier, même par voie d’huissier. De même, vous veillerez à indiquer, lors de ladite notification, l’adresse où est garé le véhicule où fut retrouvé le corps du decujus et à faire ressortir les adresses des experts ».

Bientôt des arrestations ?

A la suite de cette communication, regrette le Patron du Parquet Général près la Cour de Cassation, il m’est rapporté des commérages en tous sens, distillés dans les médias autour de la conclusion des rapports d’experts susvantés, que j’ai rendue publique, dans le but à peine voilé de récupération politicienne et de discréditer la justice.

« Face à ces allégations, je vous demande d’interpeller toute personne qui en serait auteur aux fins d’éclairer votre lanterne, tout en vous rappelant que les affirmations gratuites constitutives de faux bruits sont réprimées par la loi. J’attends de vous la promptitude dans l’exécution de ces devoirs et un rapport ponctuel », a-t-il instruit.

Ci-dessous, l’intégralité de la correspondance !

Monsieur le Procureur de la République,

Il vous souviendra que le jeudi 29 mars 2024, avant ma communication sur la mort de sieur Chérubin OKENDE, je vous avais instruit de porter à la connaissance de la famille de feu Chérubin OKENDE la conclusion convergente des rapports d’experts sur la cause de la mort du decujus, en mettant en primeur à sa disposition les pièces et autres procès-verbaux relatifs à cette affaire. Vous m’avez par la suite informe de son refus de répondre à votre invitation.

Je vous instruis, dès la réception de la présente, de tout entreprendre pour les leur notifier, même par voie d’huissier. De même, vous veillerez à indiquer, lors de ladite notification, l’adresse où est garé le véhicule où fut retrouvé le corps du decujus et à faire ressortir les adresses des experts.

A la suite de cette communication, il m’est rapporté des commérages en tous sens, distillés dans les médias autour de la conclusion des rapports d’experts susvantés, que j’ai rendue publique, dans le but à peine voilé de récupération politicienne et de discréditer la justice.

Face à ces allégations, je vous demande d’interpeller toute personne qui en serait auteur aux fins d’éclairer votre lanterne, tout en vous rappelant que les affirmations gratuites constitutives de faux bruits sont réprimées par la loi.

J’attends de vous la promptitude dans l’exécution de ces devoirs et un rapport ponctuel.

Firmin MVONDE MAMBU

publicite-candidat

Liens Pertinents