Okapinews.net
AlerteFlashPolitiqueSécuritéUne

RDC : Fatshi s’est assumé (37ème Tribune de Steve Mbikayi) !

publicite-candidat

Jeudi, 7 mars 2024-L’approbation par la Russie du projet d’accord de coopération militaire avec la RDC est l’une des actions phares du PR05 dans la gestion du dossier de l’agression de notre pays par des forces obscures sous couvert du Rwanda.

L’ organisation d’exercices conjoints, les visites probables de navires de guerre et d’avions de combat, la formation des militaires…prévues par cet accord dissuaderont à coup sûr la coalition impérialiste qui tire les ficelles dans l’Est du Congo.

Tout en nous frottant les moins pour cette percée diplomatique, nous devons savoir que la RDC n’est ni le Mali ni le Burkina Faso.

Les complots contre le Président de la République vont sûrement être concoctés dans les laboratoires des puissances occidentales.

Pour y faire échec , nous devons tous, en dépit de nos tendances politiques, nous ranger derrière le commandant suprême des FARDC pour barrer la route à toute tentative de déstabilisation de la mère patrie ; Dénoncer et réserver un châtiment exemplaire aux traîtres de la nation visibles et prévisibles.

Ils sont nombreux qui caressent l’idée de rejoindre l’ancien président de la CENI dans sa mésaventure sans lendemain.

Oui , elle est sans lendemain car il est aberrant de croire que dans les circonstances actuelles une rébellion pourrait encore partir de l’ Est à Kinshasa pour venir s’installer à Mont Ngaliema.

Les rebelles eux mêmes n’y croient pas. Or , dans notre classe politique, c’est parmi ceux qui se retrouveront dans la marge du pouvoir après la redistribution des cartes post électorale qu’on pourrait compter les recrues de Corneille.
Cependant, ils devraient noter que Nanga, Bisimua et consorts ne sont pas à la recherche du pouvoir.

Les rejoindre équivaut à enterrer sa carrière politique.

Plutôt que de se battre pour prendre le pouvoir à Kinshasa, ils se battent pour l’exploitation illégale des ressources naturelles de la RDC pour eux même et pour le compte du Rwanda , commissionnaire de multinationales occidentales.

Comptée parmi ceux qui tirent des ficelles dans ce conflit , l’ Union Européenne souffle le chaud et le froid.

Du bout des lèvres, plusieurs fois, elle a condamné la présence du Rwanda dans l’ Est de la RDC par le M23 interposé.

Après , elle apporte son soutien multiforme à ce pays.

 » l’ Union Européenne condamne fermement le soutien apporté par le Rwanda au M23 et la présence militaire rwandaise dans l’ Est de la RDC … » déclarait Joseph Borrell , le Chef de la diplomatie de l’UE en Juillet 2023.

Le 19 Février, sept mois plus tard, Elle signe un protocole d’accord avec pour objectif de renforcer le rôle du Rwanda dans le développement des chaînes de valeur durables résilientes pour les matières premières critiques.

En d’autres terme, l’ Union Européenne donnait officiellement mandat au Rwanda de perpétuer la guerre en vue d’exploiter illégalement les matières premières de la RDC notamment pour son compte.

N’ayant pas sa langue en poche, Fatshi a été on peut plus clair à ce sujet:  » Quand vous achetez le produit d’un recéleur, vous êtes vous même coupable du vol « .

Après la vague des protestations côté congolais, dans son hypocrisie légendaire, le 04 Mars , moins d’un mois après la signature de cet accord, l’UE publie un communiqué de presse pour condamner encore le soutien du Rwanda au M23.

Une belle manière de se moquer de la RDC .
Face à cette blague qui n’a que trop duré, l’ accord de coopération militaire avec la Russie est une réponse appropriée.

Elle sera très déterminante dans la suite de l’agression rwandaise et rendra sûrement inopérant l’ accord signé entre le mentoré Rwanda et son pygmalion Union Européenne.

À nous d’être assez perspicaces pour gérer le retour de la manivelle.

MBIKAYI MABULUKI Steve

Député National

publicite-candidat

Liens Pertinents