Okapinews.net
PolitiqueUne

RDC : le parti politique ADD exige la tenue des élections dans le délai constitutionnel et réitère son soutien à la candidature de Martin Fayulu en 2023 !

publicite-candidat

Lundi, 29 août 2022-Deux jours ont suffi pour le parti politique Action pour la Démocratie et le Développement au Congo (ADD) de Prince Epenge Wemakoko pour clore les assises du deuxième congrès extraordinaire de 2022 et ce, conformément aux articles 15 et 16 des statuts de l’ADD congo.

Pendant ces travaux, plusieurs résolutions et recommandations ont été formulées dans le souci de faire rayonner cette formation politique de l’opposition et membre de la plateforme politique Lamuka qui s’oppose au pouvoir en place.

Sur la même lancée, le congrès a renouvelé le mandat de Prince Epenge Wemakoko à la présidence de l’ADD conformément à l’article 20 des statuts et a décidé de modifier certaines dispositions statutaires et du slogan du parti qui désormais devient : ADD Congo – le Congo mérite mieux ; ADD Congo – l’unité dans la diversité ; ADD Congo – tous pour un Congo fort et prospère dans la discipline.

Le logo du parti a été légèrement modifié. Désormais, la carte de la République Démocratique du Congo est ajouté dans le logo de son parti.

Hormis ces résolutions et recommandations, le congrès a, après analyse minutieuse, réaffirmé son soutien à la candidature de Martin Fayulu Madidi au prochain scrutin présidentiel 2023.

Ce parti politique affirme que le surnommé MAFA 4, a fait preuve d’une constance politique tout au long de son combat, faisant de lui l’oiseau rare de la classe politique Congolaise et surtout, dit-il, est un homme intègre, honnête, intelligent et compétent ayant un leadership fort et capable de conduire la RDC à sa destinée glorieuse.

Par ailleurs, le congrès de l’ADD Congo exige la tenue des élections transparentes, crédibles, apaisées dans le délai constitutionnel et la publication immédiate du calendrier électoral par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et demande à la convention nationale du parti de mettre en place la commission électorale du parti qui aura pour mission, la réception et le traitement des candidatures des membres du parti pour les élections législatives nationales, provinciales et locales de 2023.

Le congrès a, en outre, réaffirmé l’appartenance de l’ADD Congo à la Dynamique pour la Vérité des Urnes (DVU) et à la plateforme politique Lamuka. Il demande l’élargissement du présidium de Lamuka.

Tout en réitérant son soutien aux forces de défense et de sécurité de la République Démocratique du Congo, le congrès exige la levée immédiate de l’état de siège qui a échoué dans les provinces de l’Ituri et du Nord Kivu et s’oppose à la mutualisation des forces régionales sur le sol Congolais. L’ADD-Congo de Prince Epenge demande à la population de se désolidariser de cette dernière et de faire échec à toute manœuvre de balkanisation de la RDC.

Par la suite, le congrès demande à ce régime qu’il qualifie des jouisseurs d’arrêter le détournement et le pillage systématique du pays par des projets farfelus.

Blaise MABALA

publicite-candidat

Liens Pertinents