Okapinews.net
PolitiqueSécuritéUne

Situation sécuritaire dans l’Est de la RDC : à l’UNIKIN, Muyaya sensibilise les étudiants sur l’agression rwandaise !

publicite-candidat

Mercredi, 19 avril 2023-Le Ministre de la Communication et Médias et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a pris part à une conférence organisée par le Café Juridique, une association de l’Université de Kinshasa, ce mercredi 19 avril 2023 sur le site Universitaire.

Le débat a tourné autour de deux sous-thèmes. D’abord, l’analyse de la guerre à l’Est de la RDC pour mieux défendre la patrie. Ensuite, la place de la RDC dans la géopolitique Mondiale de 1884 à 2023: 7 temps forts pour réveiller les Congolais

Le Recteur de l’Université de Kinshasa, dans son mot d’ouverture, a salué la présence du Ministre de la Communication et médias qu’il considère comme le premier orateur de la République Démocratique du Congo pour parler de la problématique de l’insécurité à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Jean-Marie Kayembe a, au nom de son comité de gestion et de la communauté estudiantine, invité le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire à matérialiser la formation militaire obligatoire qu’il avait promise, pour permettre à l’Université de Kinshasa de défendre le pays et de se défendre elle-même.

« C’est un honneur pour nous d’accueillir son Excellence Monsieur le Ministre de la Communication. L’intérêt est d’ avoir invité comme orateur particulièrement à ce jour, le numéro un des orateurs en République Démocratique du Congo. C’est une grande joie pour nous, Excellence monsieur le Ministre, de vous écouter ici à la Colline du Savoir. Ici, vous allez nous dire où nous en sommes avec cette guerre. L’Université de Kinshasa est profondément attristée d’apprendre que tous les jours, il y a eu dix morts en Ituri, quinze à l’Est Qu’avons-nous fait pour mériter un sort aussi macabre ? Je voudrais ici transmettre l’attente et les remerciements de la communauté à votre collègue de l’Enseignement Supérieur et Universitaire qui avait promis un entraînement militaire à tous ces jeunes. Nous sommes prêts à défendre réellement la Nation et l’Université de Kinshasa », a-t-il indiqué.

Le Recteur de l’Université de Kinshasa s’est fait complété par le doyen de la faculté de droit de l’Université de Kinshasa, Jean Louis Esambo, qui a également martelé sur la situation sécuritaire à l’Est du pays qui préoccupe la Colline Inspirée, avant de parler brièvement du Café Juridique, une association sans but lucratif qui forme et oriente les étudiants en droit.

Le premier orateur, le professeur Tshibangu Kalala, a présenté à l’auditoire composé des étudiants de la faculté de droit, les frontières historiques de la République Démocratique du Congo depuis l’Etat Indépendant du Congo à sa dénomination officielle actuelle, en passant par le Congo Belge sous la colonisation.

L’enseignant des Droits des organisations internationales et du Droit international de l’environnement, et auteur de livre « RDC et ses 11 frontières internationales », a rappelé aux participants un principe qui pourrait sortir la République Démocratique du Congo de la situation actuelle.

« Un État n’a pas d’amis, un État n’a pas d’ennemi, un État n’a que ses propres intérêts vitaux à défendre. Le monde dans lequel nous vivons est un monde dominé par la lutte des intérêts », a-t-il souligné.

Le Ministre de la Communication et Médias a, pour sa part, présenté la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo dominée par l’agression Rwandaise déguisée en terroristes du Mouvement du 23 Mars (M23), causant des milliers des morts et des déplacements massifs des populations civiles.

Dans son intervention, Patrick Muyaya a fait part aux étudiants des efforts fournis sur les plans politiques, médiatiques, militaires et économiques par le gouvernement pour faire face à la guerre dont est victime la République Démocratique du Congo sur plusieurs fronts.

« Nous avons également partagé les problèmes que nous avons actuellement avec la guerre à l’Est. Nous avons expliqué les différents fronts sur lesquels nous sommes engagés : front médiatique, front militaire, front diplomatique, front économique, front judiciaire pour que les étudiants comprennent ce qui se passent à l’Est, ils sont concernés au même titre que nous qui sommes au gouvernement, au même titre que les militaires qui sont engagés au front », a expliqué le Ministre Muyaya.

A l’Université de Kinshasa, il était également question de sensibiliser les étudiants pour qu’ils s’approprient la guerre avec le Rwanda.

Parmi les recommandations, la globalisation de l’actuelle guerre en impliquant tout citoyen congolais afin qu’en République Démocratique du Congo règne une paix durable pendant plusieurs années.
« La guerre que nous subissons à l’Est du pays est une guerre d’agression. Comment nous allons nous en sortir ? Nous devons développer le concept de « Guerre globale ». Il ne faut pas seulement laisser les militaires faire la guerre, mais c’est une guerre qui doit impliquer tout le Peuple congolais, tous les segments de la population congolaise de manière à ce que l’on mette fin à cette guerre », a précisé le professeur Tshibangu Kalala.

A la fin de l’activité de l’activité, le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, et le professeur Tshibangu Kalala, les deux orateurs de la conférence, ont reçu les diplômes de mérite par le Café Juridique. Le jeu de questions réponse a clôturé cette conférence-débat. Il s’en est suivi l’hymne national et l’hymne de l’Université de Kinshasa après une photo de famille.

Avec la Cellule de communication du Ministère de la Communication et Médias, le titre est d’OKAPINEWS.NET

publicite-candidat

Liens Pertinents