Okapinews.net
SantéUne

Kongo Central : Tshela doté d’un Centre hospitalier moderne !

publicite-candidat

Mercredi, 26 juillet 2023-Depuis son élection en 2018 en qualité de député provincial de la circonscription électorale de Tshela, une grande agglomération située à 210 kms au Sud-ouest de Matadi, capitale de la province du Kongo Central, l’honorable Didier Nkongo Bavingila ne cesse de marquer les points.

Toujours à l’écoute des doléances de ses nombreux électeurs éparpillés çà et là à travers le territoire de Tshela et surtout soucieux de la santé de ces derniers, cet élu du peuple n’a pas attendu la veille des élections générales qui se profilent à l’horizon en République Démocratique du Congo, pour poser des actions concrètes de développement de l’entité, comme le font présentement la plupart de ses autres collègues députés provinciaux.

Deux ans seulement de presence à l’Assemblée provinciale du Kongo Central, ont en effet suffi pour voir ce député défrayer, d’une manière quasi permanente, l’actualité de cette contrée du Mayumbe.

Car, malgré la conjoncture difficile de l’époque qui, à dire vrai, n’a pas non plus épargné certaines institutions provinciales du pays légalement établies, l’homme s’est investi totalement dans les actions à impact visible au profit de la population de sa circonscription électorale.

Notamment par la construction, déjà en 2020 et ce, avec l’argent de sa poche, des centres de santé dénommés « Papa Social » respectivement dans les agglomérations de Luvu proche de Tshela, et de Singhini, entité où repose pour l’éternité Joseph Kasa-Vubu, le tout premier Président de la République Démocratique du Congo qui l’a cependant honoré par ce geste combien louable.

À noter que les deux centres de santé précités qui aident énormément les populations de ces deux parties de l’ex. District du Bas-Fleuve en soins médicaux de qualité, reçoivent également, selon les témoignages, certains malades en provenance de Boma voire ceux de certains villages angolais faisant frontière avec le territoire de Tshela.

Didier Nkongo Bavingila qui, du reste, a tenu à marquer son passage à l’hémicycle du Kongo Central, ne s’est pas seulement limité à ces deux réalisations populistes faisant aujourd’hui la grande fierté du territoire ci-haut cité.

Ainsi, à quelques 5 mois seulement de la fin de son actuelle mandature, ce député provincial dont le cerveau projete de bonnes initiatives concourant à la métamorphose de l’entité, a cependant résolu de doter la cité de Tshela, d’un gigantesque centre hospitalier moderne en vue de manifester, tant soit peu, sans gratitude envers la population de ce territoire qui a trop souffert pour lui.

Et pour réussir ce pari, on le voyait de temps en temps sécher les séances plénières de l’organe délibérant pour être omniprésent sur le chantier de ce nouveau complexe sanitaire ; dirigeant parfois lui-même les travaux et ce, au mépris de ses charges parlementaires.

D’une capacité maximum de 85 lits avec un effectif total de 23 agents, ce Centre hospitalier situé le long de l’artère principale traversant toute la cité de Tshela et qui dispose de plusieurs bâtiments en dur dont certains en hauteur, offre avec compétence 5 principaux services.

Il s’agit entre autres de la médecine interne, la gynécologie obstétricale, l’imagerie médicale, la pédiatre et enfin la chirurgie.

Tous ces services susmentionnés à des prix presqu’accessibles à toutes les bourses.
C’est-à-dire, l’opération dans toute sa diversité y compris les médicaments revient à 80.000 Fc seulement ; l’accouchement simple à 13.000 Fc et l’échographie à 7.000 Fc.

Il en est de même pour tous les examens médicaux effectués avec la radio de l’hôpital dont les prix, dira l’honorable Didier Nkongo Bavingila, sont fixés en tenant compte du revenu social de chaque malade.

Une grande première dans les annales du territoire de Tshela.
Il convient de signaler que la cérémonie d’inauguration officielle de ce Centre hospitalier ainsi que celle de sa mise en service, ont lieu le dimanche 23 juillet 2023 sous la présidence de Vice-gouverneur Grâce Nkuanga Bilolo mandaté, pour la circonstance, par le Dr Guy Bandu Ndungidi, Gouverneur de la province du Kongo Central empêché.

C’était en présence d’une foule compacte venue de tous les coins et recoins du territoire de Tshela ainsi que de plusieurs autorités politico-administratives de la place et d’autres invités de marque qui ont salué à juste titre cette dotation qui revêt une importance capitale et qui nécessite protection.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents