Okapinews.net
Sécurité

RDC-Ville morte à Mangina : l’administrateur de Beni promet de rencontrer les organisateurs !

publicite-candidat

24 mars 2021-Toutes les activités aussi bien socio-économiques que scolaires ont été paralysées la journée de mardi 23 mars sur tout l’ensemble de la commune de Mangina, située environs 30 Km à l’Ouest de la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Par cette cessation des activités, les populations obéissaient au mot d’ordre de la société civile qui a déclenché une série de journées villes mortes pour exiger le remplacement du major Maurice Lofanzola à la tête de la Police locale.

La société civile de Mangina parle d’une « réussite totale » de cette première journée, qui ouvre la voie à une expression population pour exiger le remplacement du commandant de la Police locale.

Pendant ce temps, l’administrateur du territoire de Beni dit être déjà saisi de cette situation qui oppose la population de Mangina au commandement local de la Police.

Dans une interview téléphonique accordée à Okapinews.net, la soirée de mardi, Donat Kibwana a dit prendre des dispositions pratiques afin de rencontrer les organisateurs de cette série de journées ville morte.
« Nous sommes déjà au courant de ce qui se passe là-bas à Mangina. Le conseil de sécurité va se réunir, et nous comptons rencontrer les animateurs de la société civile de la place », a expliqué l’administrateur de Beni à Okapinews.net.

Pour rappel, la société civile reproche au commandant de la Police de Mangina, « la passivité » dans la sécurisation des habitants et leurs biens, des accusations que le concerné qualifie d’infondées et de mensongères.

Didy MUHINDO

publicite-candidat

Liens Pertinents