Okapinews.net
SociétéUne

OGEFREM : incroyable, le banc syndical s’oppose à l’amélioration des conditions salariales des agents et cadres !

publicite-candidat

Vendredi, 3 février 2023-Les travailleurs de l’Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) ont fustigé la réaction de leur banc syndical au sujet de l’augmentation salariale des agents et cadres.

Selon un travailleur contacté par Okapinews.net, les délégués et permanents syndicaux ont, lors d’une réunion avec le DG William Kazumba tenue jeudi 2 février 2023, décidé de tourner le dos aux travailleurs pour leur intérêt.

« Les membres du banc syndical ont trahi l’idéal de la mission syndicale et comploté contre les travailleurs pour surseoir à l’augmentation des salaires en projetant une réunion paritaire au mois de mai 2023 pour aborder ladite augmentation prévue dans le budget 2023 », a déclaré un travailleur qui a requis d’anonymat.

Alors que le Dg William Kazumba est membre du Conseil d’administration, les travailleurs s’étonnent de son attitude consistant à renier sa signature à chaque moment qu’il s’agit d’exécuter les décisions auxquelles il a pris part.

En lieu et place de rendre opérationnelle cette décision, le Directeur Général et la présidente de la délégation syndicale veulent soumettre la matière aux négociations syndicales fantaisistes. Et pourtant, les recettes sont disponibles. Il doit faire preuve de tact managérial sans passer par les négociations inutiles afin de faire croire à l’opinion que c’est une victoire du banc syndical, poursuit cet agent qui dénonce l’incapacité du DG à prendre des grandes décisions.

Les doutes sur la moralité des délégués syndicaux …

Cette machination a été détectée par les cadres et agents de l’Ogefrem depuis la cérémonie des échanges des vœux.

Les travailleurs qui doutent de la moralité des permanents syndicaux en matière d’argent, disent n’avoir donné aucun mandat à quiconque de contredire un avantage collectif visant l’amélioration des conditions sociales.

Et considérant ce qu’ils qualifient de tâtonnements de William Kazumba depuis 4 mois, ces cadres et agents de l’Ogefrem doutent déjà de ses capacités à faire mieux dans cet office.

D’après les indiscrétions, les permanents syndicaux auraient reçu chacun, une somme de deux mille dollars américains.

Dossier à suivre …

 

La RÉDACTION

publicite-candidat

Liens Pertinents