Okapinews.net
SécuritéSociétéUne

RDC : les premiers mots du pape François à Kinshasa !

publicite-candidat

Mardi, 31 janvier 2023-C’est vers 15 heures précises que l’avion transportant le souverain pontife a atterri à l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa. Le Pape François a été reçu aux pieds de l’avion par le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde et plusieurs autres autorités.

Après des échanges avec le premier ministre au salon d’honneur, le papamobile a pris la direction du palais de la nation où un tête-à-tête était programmé entre le président de la République et le pape.

Au sortir de ces échanges, le pape a prononcé ses premiers mots devant la presse tant nationale qu’internationale.

“Après le colonialisme politique, un “colonialisme éco” tout aussi asservissant s’est déchainé. Ce pays, largement pillé, ne parvient donc pas à profiter suffisamment de ses immenses ressources. Le poison de la cupidité a ensanglanté ses diamants”, a dit le souverain pontife.

À lui de poursuivre “En regardant ce peuple, on a l’impression que la Communauté internationale s’est presque résignée à la violence qui le dévore. Nous ne pouvons pas nous habituer au sang qui coule dans ce pays, depuis des décennies désormais, faisant des millions de morts à l’insu de beaucoup”.

Profitant de cette occasion, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a dénoncé, pour la énième fois, l’agression rwandaise.

“Outre les groupes armés, les puissances étrangères avides de minerais contenus dans notre sous-sol commettent, avec l’appui direct et lâche de notre voisin le Rwanda, de cruelles atrocités, faisant ainsi de la sécurité le 1er grand défi de notre gouvernement”, a-t-il déclaré.

Rappelons que le pape est à Kinshasa pour un séjour de quatre jours. Ce mercredi, il va dire une messe à Ndolo.

Kevin INANA

publicite-candidat

Liens Pertinents