Okapinews.net
SociétéUne

RDC : Tenke Fungurume s’investit dans l’amélioration de la qualité des soins en faveur des communautés !

publicite-candidat

Samedi, 18 février 2023-Pour faire face aux problèmes de santé qui sévissaient dans sa concession de 1 600 km², avec une démographie galopante, bondissant d’à peine quelques dizaines de milliers en 2006 à plus ou moins 300 mille à ce jour, plus de 100 villages et deux grands centres urbains, Tenke et Fungurume, l’entreprise Tenke Fungurume Mining a commencé par identifier les problèmes liés aux besoins sociaux de base, principalement le manque d’eau potable, le paludisme, le manque d’infrastructures adéquates, bref, la quasi-inexistence d’un système sanitaire égalitaire et efficace.

Ainsi, le domaine de la santé a vu depuis 2006 huit centres de santé sortir de terre et deux réhabilités, l’appui régulier de la zone de santé de Fungurume en médicaments et intrants médicaux facilitant ainsi l’accès aux soins de qualité à toute la communauté vivant dans la concession de TFM, la fourniture en eau potable avec un réseau d’adduction d’eau à Tenke et à Fungurume, d’une part, et des puits d’eau dans les villages, d’autre part.

Un exemple fort est le taux de prévalence du paludisme, qui a baissé de plus de 70 % dans la concession grâce notamment au programme intégré de lutte contre le paludisme, dont la pulvérisation intra-domiciliaire exécutée chaque année depuis 2008.

L’appui de Tenke Fungurume Mining dans le secteur de la santé est pluriel.

Il couvre plusieurs autres maladies et épidémies, à l’exemple de la Covid-19, le HIV, la TBC, la rougeole et le choléra.

Au cours de l’année 2022, TFM a remis à la zone de santé de Fungurume, comme l’année précédente, un lot important de médicaments et intrants médicaux comblant le gap des autres partenaires selon la demande de cette administration médicale.

Toujours visant l’excellence, l’entreprise compte, dans le cadre du cahier des charges, doter Fungurume d’un hôpital général de référence (HGR) de plus ou moins 200 lits.

 

 

Les plans architecturaux ont été validés par le ministère national de la Santé. L’étude de faisabilité avait été effectuée grâce à l’appui financier du Fonds Social Communautaire de TFM.

Le site de construction de l’HGR a déjà accueilli une morgue moderne, œuvre du Fonds Social Communautaire. Cette morgue, d’une capacité de 28 corps, va desservir l’HGR et tout Fungurume.

Et à Tenke, le centre de santé St Francois a aussi bénéficié d’une morgue d’une capacité de 21 corps.

Un projet d’extension de la structure est en cours d’exécution, le tout sur financement du Fonds Social Communautaire aussi.

Comme le développement communautaire de TFM, le Fonds Social Communautaire, deuxième outil d’exécution de la responsabilité sociale de l’entreprise, se déploie également dans le secteur de la santé.

Cela, concrétisé par plusieurs réalisations au cours de l’année 2022. C’est notamment la construction d’un centre de santé à Tshilongo, la construction de bornes fontaines, le forage d’environ 10 puits d’eau dotés de pompes solaires, en plus des 56 puits déjà forés dans les années précédentes.

À noter aussi le financement de deux formations dont l’une en faveur de 30 membres du comité de gestion des puits pour assurer la bonne gestion des cotisations, l’hygiène autour du puits et la durabilité dans sa gestion et l’autre en faveur de 20 membres artisans réparateurs des puits ; le but est d’assurer l’entretien et la réparation des puits en cas de dysfonctionnement.

Par toutes ces réalisations, TFM tient à forger des communautés fortes sur le plan de la santé, condition primordiale pour la construction d’un tissu socioéconomique robuste et durable.

publicite-candidat

Liens Pertinents