Okapinews.net
DéveloppementUne

Conférence des gouverneurs de province à Mbandaka : Sama Lukonde appelle les participants à mettre la jeunesse congolaise au centre du développement de la Nation !

publicite-candidat

Vendredi, 23 décembre 2022-La 9ème session de la conférence des gouverneurs de province se tient du 22 au 23 décembre 2022, à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Équateur. Avec pour thème principal : » le Programme de Développement Local des 145 Territoires (PDL-145T), Renforcer l’autorité de l’État pour relancer l’économie des provinces ».

Cette conférence bénéficie de la participation du Président de la République, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

En sa qualité de vice-président de ce forum d’une très grande importance pour la bonne marche du pays, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde est arrivé, mercredi 21 décembre 2022, à Mbandaka, en équipe d’avance, pour accueillir le Président de la République et y prendre part. Ces assises sont une opportunité pour le Chef du Gouvernement, de palper du doigt les réalités des provinces et lui permettre de matérialiser la vision du Chef de l’État sur le développement à la base dans les 145 territoires du pays.

Dans son adresse aux conférenciers et aux gouverneurs de province, le Premier Ministre les a appelés à considérer la place particulière de la jeunesse congolaise dans le développement de la Nation. Il a invité les participants à considérer la jeunesse comme un partenaire privilégié.

» Au nom du Gouvernement de la République et à mon nom propre, je voudrais, avant tout, adresser mes vifs remerciements à son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, pour avoir autorisé la tenue de cette 9ème session de la conférence des gouverneurs de province. Et saluer le choix porté, pour sa tenue, dans la province de l’Équateur, précisément dans l’historique ville de Mbandaka, surnommée « Ekanga Ngenge », entité touristique bordant le majestueux fleuve Congo, symbole de l’unité nationale », a dit le Premier Ministre.

Selon lui, le thème de cette édition reflète la volonté et la détermination de Son Excellence Monsieur le Président de la République de booster le développement à la base, à travers les territoires. Et que ce thème s’inscrit dans la continuité de celui de la 8ème session, intitulé : » la stabilité dans la gouvernance des provinces : gage de la réussite du Programme de Développement local des 145 Territoires ».

C’est pour ce faire, a-t-il dit, qu’il sollicite l’implication de toutes les autorités provinciales pour un succès certain dans la réalisation de ces ouvrages. Il a prévenu que selon des agences d’exécution, plusieurs prestataires des services soumissionnés accusent des faiblesses liées aux conditions techniques, financières, logistiques et des capacités humaines. Mais que cela n’entame pas la détermination de son gouvernement à matérialiser la vision du Chef de l’État, celle de » promouvoir l’émergence des économies des territoires et d’améliorer les conditions et cadres de vie des populations rurales, à travers les investissements publics massifs ».

» Sur cette question des économies locales, les analyses de terrain des 3 agences d’exécution révèlent un impact financier de plus de 65% en faveurs des communautés locales.Par ailleurs, la résolution de la problématique de l’accessibilité et l’interconnectivité des territoires demeure une condition « sine qua non » non seulement pour la réussite de la matérialisation du Programme de Développement local- 145 T, mais aussi pour la relance des économies rurales. Ainsi, la réhabilitation des routes de desserte agricole et leur interconnexion aux routes d’intérêt provincial et national devient une nécessité impérieuse pour le gouvernement, nécessité à prendre en compte dès le démarrage des travaux de la 2ème phase du PDL-145 T », a-t-il dit.

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde dit par ailleurs prendre en compte toutes les problématiques soulevées par les gouverneurs dans leur mémo.

« Toutes ces problématiques préoccupent, au quotidien, le gouvernement de la République. Elles font l’objet d’un suivi et d’un traitement régulier à travers les ministères sectoriels », a-t-il indiqué concluant son propos.

Adossé au pilier 5 du Plan national stratégique de développement 2019-2023 dans son volet relatif au développement équilibré des provinces, le Programme de Développement local dédié aux 145 territoires vise à vaincre la pauvreté et les inégalités, sous toutes leurs formes. Le choix des sites retenus dans le PDL-145 T a fait l’objet de larges concertations à divers niveaux et a impliqué plusieurs acteurs des communautés locales. En ce qui est du financement des ouvrages de la première phase du PDL-145 T, qui concerne les écoles, les centres de santé et les bâtiments administratifs, la totalité des fonds a été décaissée par le gouvernement et perçue par les 3 agences d’exécution. Ces ouvrages, de l’avis de l’Executif national, auront un impact hautement positif aussi bien sur le plan social que sur celui du renforcement de l’autorité de l’État.Il sied de préciser que la conférence des gouverneurs de province procède de l’initiative de la constitution, avec pour mission, d’évaluer les politiques publiques en matière de gouvernance, d’administration et de développement des provinces. Elle constitue ainsi le cadre propice au diagnostic de la gouvernance de la chose publique à tous les échelons. Elle permet également d’envisager des réponses adéquates aux problématiques de gestion des provinces.

Pour rappel, la conférence des gouverneurs de province est à sa 9ème édition depuis son institution en 2009. Mbandaka abrite ce forum dans un contexte particulier, à la veille du début de l’opération d’enrôlement des électeurs que la Commission électorale nationale indépendante (CENI), s’apprête à lancer le samedi 24 décembre 2022 en vue des scrutins de 2023.

Avec la cellule de communication de la Primature

publicite-candidat

Liens Pertinents