Okapinews.net
JusticeUne

Justice : poursuivi pour concussion et escroquerie, un Magistrat s’évanouit dans la salle d’audience avant même que l’affaire ne soit jugé !

publicite-candidat

Vendredi, 16 juin 2023-Plus rien ne sera comme avant. La traque des magistrats véreux annoncée par le Procureur Général près la Cour de Cassation se poursuit dans toutes les juridictions de la République Démocratique du Congo.

Firmin Mvonde est déterminé à redorer l’image de la justice ternie par les agissements de certains magistrats et avocats qui se livrent à la concussion et corruption à ciel ouvert.

C’est donc la politique du bâton qui succède à la carotte qui porte aujourd’hui ses fruits.

Tenez, moin d’une semaine après la poursuite de deux magistrats pour corruption de la cour d’appel de Matadi à la Cour d’appel de Kinshasa Matete, un magistrat et un avocat viennent d’être poursuivis en procédure de flagrante à la Cour d’appel de Kinshasa pour trois chefs d’accusation.

Il s’agit de l’extorsion de signatures, concussion et escroquerie.

Avant même que l’affaire ne soit jugé, l’un des prévenus, le Magistrat Albert Owala s’est évanoui dans la salle d’audience.

Du coup, l’officier du Ministère public, s’appuyant sur l’article 6 de l’ordonnance-loi relatif à la répression des infractions flagrantes a demandé à la Cour de placer les deux prévenus en détention préventive tout en sollicitant la remise dans deux jours.

« L’état de santé de celui qui a fait semblant de tomber ne pourra être confirmé que par un médecin, c’est lui l’expert en la matière. On ne devine pas l’état de santé, il n’y a qu’un médecin qui peut nous en dire plus. Donc nous maintenons la remise dans deux jours et nous maintenons également le cas de flagrance », a dit l’officier du ministère public.

La cour a fait droit de cet article évoqué par le Ministère public étant donné que les prévenus ont été présentés en procédure de flagrance.

« C’est pourquoi, la Cour statuant sur le siège, renvoie la cause à ce samedi et ordonne la détention des prévenus », décide la Cour.

Notez que cette procédure de flagrance était rehaussé de la présence du Procureur Général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde Mambu qui se bat jour et nuit pour redorer l’image de la Justice congolaise.

Satisfaction de la victime de l’escroquerie…

C’est donc un motif de satisfaction pour la victime de l’escroquerie qui salue l’implication personnelle de Firmin Mvonde dans cette affaire.

« C’est une joie immense de voir que le Procureur Général de la République s’intéresse aux personnes comme nous pour venir ce qui se passe au niveau du parquet et mettre un peu de l’ordre dans cette histoire », a-t-elle dit sa joie.

Pour le Procureur Général près la Cour d’appel de Kinshasa Gombe, ce procès vaut un avertissement pour d’autres magistrats qui commettaient des infractions.

« Au dessus de la loi, il n’y a personne d’autres. C’est un signal que je donne aux autres magistrats pour leur dire qu’ils doivent travailler conformément aux instructions, et surtout conformément à la loi », a-t-il lancé appel.

Avec Firmin Mvonde a la tête du Parquet Général près la Cour de Cassation, le règne des hommes forts et des magistrats intouchables tend vers sa fin.

OKAPINEWS.NET

publicite-candidat

Liens Pertinents