Okapinews.net
JusticeUne

Justice : un Magistrat condamné à un an de prison pour arrestation arbitraire et tentative de concussion !

publicite-candidat

Jeudi, 2 novembre 2023-Le Magistrat Olivier Matumo Kambale a été condamné ce jeudi 2 novembre à un an de prison ferme pour tentative de concussion et arrestation arbitraire.

Ainsi en a décidé la Cour d’appel de Kinshasa Matete au cours d’une audience en flagrance tenue dans la commune de Limete à Kinshasa.

Cette audience s’est tenue en présence de plusieurs personnalités du monde de la justice, en particulier le Procureur Général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde Mambu qui tient à remettre de l’ordre dans son secteur.

Il faut souligner que ce Magistrat tombe sous le coup de la violation des instructions du Procureur Général près la Cour de Cassation sur le bon fonctionnement de la justice.

Le PGCCASS avait clairement dit être contre les arrestations et libérations fantaisistes qui frisent l’arbitraire et l’extorsion.

« Désormais, l’exécution des mandats d’amener les week-ends, dimanches et jours fériés est strictement interdite, sauf ma dérogation expresse. Arrêter aujourd’hui et libérer le lendemain sera sévèrement sanctionné…
Le mandat d’amener n’est pas une pièce de détention mais de procédure » disait Firmin Mvonde avec un ton ferme.

Profitant de cette occasion, le Procureur Général Willy NDJOKO de la Cour d’appel de Kinshasa Matete a rappelé les instructions de Firmin Mvonde Mambu pour le bon fonctionnement de la Justice.

« Je rappelle les instructions de monsieur le Procureur Général près la Cour de Cassation qui fustigiait des arrestations arbitraires. Des magistrats qui arrêtent aujourd’hui et le lendemain, ils activent la liberté provisoire. Vous pouvez comprendre que le but c’est de chercher de l’argent comme le cas en espèce. Comme vous l’avez constater, la présence dans la salle de Monsieur le Premier Président de la Cour de Cassation et de Monsieur le Procureur Général près cette Cour souligne la nouvelle dynamique dans le sens de la vision du chef de l’État qui veut redorer l’image de la justice de notre. Tout Magistrat qui va tomber dans ce genre de piège subira la rigueur de la loi », a-t-il interpellé.

Voici, pour rappel, les cinq mesures prises par Firmin Mvonde Mambu !

1. Mise sous inspection permanente des parquets généraux de la ville de Kinshasa avec la présence d’un Haut Magistrat du Parquet Général près la cour de cassation. Mutatis mutandis pour les parquets généraux près les CA vis-à-vis des parquets de grande instance. Une sorte de « tutelle judiciaire »

2. Contre les arrestations et libérations fantaisistes qui frisent l’arbitraire et l’extorsion. Désormais, l’exécution des mandats d’amener les week-ends, dimanches et jours fériés est strictement interdite, sauf ma dérogation expresse.
Arrêter aujourd’hui et libérer le lendemain sera sévèrement sanctionné…
Le mandat d’amener n’est pas une pièce de détention mais de procédure

3. Institution de la permanence des magistrats jusqu’à 21:00

4. Les affaires «faits saillants» déférées devant le juge et seront instruites en procédure de flagrance. Cas de banditisme sous toutes ses formes, de viol, de haine tribale, de propagation de faux bruit, par exemple

Un rapport circonstancié sera toujours dressé

5. Instauration des numéros verts pour dénoncer les cas de mauvais comportements de tout magistrat véreux (du parquet ou du siège), concussion, corruption, extorsion.

publicite-candidat

Liens Pertinents