Okapinews.net
Une

Kasaï : Un policier décède à son lieu de service, faute de nourriture !

publicite-candidat

26 mars 2021-Un élément de la Police nationale Congolaise a rendu l’âme subitement mardi 23 mars dernier dans les après-midi alors qu’il a été en plein travail. Sans révéler son identité, une source dans les couloirs du gouvernorat, mercredi 24 mars, note que ce policier n’était pas malade.

Une source renseigne également que les policiers affectés au ministère tout comme au gouvernorat passe nuit à la belle étoile depuis plusieurs jours.

Saisi de cette situation, le gouvernement Pieme ne réalise pas la prise en charge de ses vaillants policiers.

Cette source ajoute que le policier serait décédé du manque de nourriture.

Le gouvernement provincial na pas donné sa version sur ce cas.

Aux dernières nouvelles, les frais des obsèques poseraient déjà un problème. Cela, vu que le gouvernement provincial semble déjà dire qu’il n’y a pas l’argent.

Depuis plusieurs mois, des policiers affectés au gouvernorat et aux différents ministères disent connaître le problème de leur restauration qui arrive presque pas. Quelques policiers aurait même décidé de quitter leurs postes face à la non prise en charge de leur restauration par le gouvernement Pieme.

Obligé de passer nuit à des poste pour sécuriser les bâtiments, ces policiers font face à un manque de nourritures, café et, par moment, un manque d’électricité la nuit.

Jean-Luc BAKAMPENDA depuis Tshikapa ville

publicite-candidat

Liens Pertinents