Okapinews.net
JusticeUne

Kongo Central : J-C Vuemba plaide pour la réhabilitation de la prison de Luozi !

publicite-candidat

Lundi, 26 septembre 2022-Datant de l’époque coloniale, construite en briques en terre, la prison centrale de Luozi, la seule et l’unique que compte ce territoire composé de 10 secteurs, se trouve présentement dans un état de délabrement très a avancé.

Les fissures que présentent ses mûrs couverts de vieilles tôles qui font suinter les eaux à chaque tombée d’une pluie, le prouvent a suffisance.

Pour éviter qu’il y ait des morts un jour parmi les prisonniers, d’aucuns pensent qu’elle doit dès lors être mise hors usage et démarrer sans plus tarder avec les travaux de sa réhabilitation de fond en comble.

C’est aussi le souhait le plus ardent émis par Jean Claude Vuemba Luzamba, Président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central, qui l’a en effet visitée tout dernièrement accompagné de l’élue de cette circonscription électorale, la députée provinciale Pauline Mvibudulu.

Car, à son état actuel, elle ne peut plus héberger les prisonniers puisque ne répondant plus aux normes Internationales.

La plupart de détenus de ce lieu carcéral devenu presqu’un mouroir, y sortent avec de sérieux problèmes de vision puisque confinés dans de petites pièces non aérées et non électrifiées et surtout privées d’eau ; à tel enseigne que les corps de ses pensionnaires dégagent au jour le jour des odeurs suffocantes susceptibles
de contracter diverses maladies aux visiteurs qui leur viennent en aide.

Certains d’entre eux dont les dossiers sont déjà transférés depuis plusieurs mois au Parquet de Mbanza-Ngungu mais sont encore gardés dans ce centre pénitentiaire sans pour autant qu’ils ne soient informés par ses responsables.

Quant aux agents commis à cette prison, bien qu’officiellement reconnus par le ministère de la justice, ils n’ont jamais bénéficié de leurs salaires et de leurs primes qui, très souvent, prennent d’autres directions.

Le Président de l’organe délibérant qui a cependant déploré la manière dont les prisonniers de Luozi sont gérés ainsi que les difficultés qu’endurent les agents qui y présent, a enfin promis d’en soumettre à la prochaine plénière de l’Assemblée provinciale afin d’y tirer les conclusions et, éventuellement, sanctionner tous ceux qui se livrent à maltraiter aussi bien les détenus que les fonctionnaires de cette prison vouée à la réhabilitation.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents