Okapinews.net
DéveloppementProvinceUne

L’Office des Routes gagne le pari de la réhabilitation du pont Ituri 2 !

publicite-candidat

Mardi, 19 septembre 2023-Effondrée en mars 2023 à la surprise générale, la partie du pont Ituri 2 a connu, in fine, le montage tant attendu pour permettre la remise en service de cet ouvrage d’intérêt interprovincial dans la partie Est du Congo Kinshasa.

Comme il fallait s’y attendre, c’est avec immense joie que les populations de Mambasa et de l’Ituri en général ont vu au four et au moulin le génie civil de l’Office des routes procéder au montage de ladite partie du pont.

Le Directeur général de l’Office des routes, le Professeur Jeanneau Kikangala Ngoy s’est donné personnellement le devoir de lier l’utile à l’agréable, grâce au financement du Fonds national pour l’entretien routier, Foner, pour gagner ce pari en étroite collaboration avec la direction provinciale de l’Office des routes Ituri.

Le calvaire d’hier laisse place au retour du trafic sur cette route.

Visiblement, les animateurs de la direction générale de l’Office des routes ne ménagent aucun effort pour mettre en oeuvre la grande vision du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo axée sur la priorité au peuple d’abord, ce qui sous-tend l’intérêt général.

Loin de minimiser les défis de plusieurs ordres, il est à noter que la ferme volonté du président de la République de désenclaver le Congo profond traduit le succès de l’action du gouvernement des Warriors dirigé par le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

Le pont Ituri2 est situé sur l’axe Mambasa – Beakatu, dans la province de l’Ituri, sur la nationale numéro 44.

Il revêt un caractère important et hautement stratégique sur le plan du commerce et du trafic dans cette partie du Congo profond.

Il était temps, dans tous les cas, que l’Office des routes s’y mette pour la remise en service de ce pont d’intérêt interprovincial.

Il ressort que la direction provinciale de l’Office des routes Ituri sollicite du Foner le financement restant, soit 50% du montant global relatif au coût des travaux, de manière à finir complètement tous les travaux du génie civil qui en découlent.

OKAPINEWS.NET

publicite-candidat

Liens Pertinents