Okapinews.net
JusticeUne

Parquet Général près la Cour de Cassation : Firmin Mvonde donne des instructions « claires et précises » au Commissaire Général adjoint en charge de la Police judiciaire nouvellement nommé !

publicite-candidat

Mardi, 8 août 2023-Poursuivant son combat dans la redoration de l’image ternie de la justice congolaise, Firmin Mvonde Mambu continue de mettre toutes les batteries en marche pour une justice juste en République Démocratique du Congo.

C’est dans ce cadre qu’après les magistrats, le Procureur Général près la Cour de Cassation a échangé, ce mardi 8 août 2023, avec le tout nouveau patron de la police judiciaire, le Général Elias Tshibangu et toute son équipe.

Il s’est agi de donner des instructions claires et précises qui seront de stricte application et qui devraient souffrir d’aucun débat.

« J’ai eu, dès le premier instant de vos nominations diverses, le plaisir d’avoir des collaborateurs qui voulaient être des véritables collaborateurs. À la tête de vous, le Général Elias Tshibangu. J’ai décidé que vous veniez me voir pour avoir des instructions. Vous êtes mon œil, mon bras, vous êtes donc celui que je dois utiliser pour la réussite de l’action publique pour ce qui concerne la police judiciaire », a dit Firmin Mvonde Mambu au Général Elias Tshibangu.

C’est sous cet angle, poursuit-il, que j’ai tenu à vous parler et à vous donner quelques orientations par rapport à ce que j’attends de vous mais aussi à ce que vous devez attendre de moi.

« C’est donc une réunion technique de prise de contact et comme je l’avais fait tout dernièrement avec les Magistrats, ce n’est pas seulement pour échanger, je viens vous donner des instructions pour que le travail marche. Voilà la quintessence de la réunion d’aujourd’hui », a ajouté le Patron du Parquet Général près la Cour de Cassation.

En réaction, le nouveau patron de la Police Judiciaire, le Commissaire Général adjoint Elias Tshibangu a promis de mettre en pratique les orientations données par Firmin Mvonde pour le.bin fonctionnement de la justice.

« Le premier paragraphe de l’article 74 de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la police nationale stipule ‘chaque fois que les agents de la police agissent entant qu’officiers ou agents de police judiciaire, ils ont qualité d’auxiliaire du Parquet. À ce titre, ils sont donc soumis à l’autorité du ministère public. C’est ainsi que moi, en tant que Commissaire Général adjoint en charge de la police judiciaire, au lendemain de ma prise des fonctions, et après que mes directeurs aient procédé à la remise et reprise de leur départements respectifs, il était tout à fait indiqué que nous puissions venir présenter nos civilités à Monsieur le Procureur Général près la Cour de Cassation et aussi et surtout recevoir ses instructions », a-t-il dit.

Rappelons que le Commissaire Général Adjoint a promis une collaboration sans faille avec le Parquet Général près la Cour de Cassation.

Pour Firmin Mvonde Mambu, l’appréciation sera faite sur base du travail et non des promesses. Il promet par ailleurs de faire une évaluation dans 100 jours pour voir si ses instructions ont été appliquées à la lettre.

« …Je crois que vous ne me decevrez pas et que dans deux ou trois mois, ou dans les 100 jours, nous allons faire l’évaluation pour voir si les instructions transmises aujourd’hui vont être appliquées strictement, ponctuellement et de manière qui ne demande pas débat. À ce moment là, je verrais si je peux continuer à vous faire confiance et je pourrais vous féliciter », a conclu le Procureur Général près la Cour de Cassation.

Depuis son arrivée à la tête du Parquet Général près la Cour de Cassation, il y a un peu plus d’une année, Firmin Mvonde Mambu ne cesse de travailler pour répondre non seulement à la vision du Président de la République « le peuple d’abord », mais aussi pour redorer l’image ternie de la justice congolaise.

OKAPINEWS.NET

publicite-candidat

Liens Pertinents