Okapinews.net
CoopérationDéveloppementDiplomatieSécuritéUne

XXIII ème sommet de la CEEAC : Bemba, Lutundula, Boji et Mbusa ce 29 juin à Libreville avant l’arrivée de Tshisekedi le 1er juillet !

publicite-candidat

Mercredi, 28 juin 2023-Après Luanda (Angola), le minÉtat/Intégration régionale, Antipas Mbusa, prend part, sauf imprévu, ce jeudi 29 juin 2023, à Libreville (Gabon), aux côtés des VPM en charge la Défense nationale, Jean-Pierre Bemba et des Affaires étrangères, Christophe Lutundula ainsi que du es minÉtat du Budget, Aimé Boji, au Conseil des ministres des pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale ( CEEAC).

Ce Conseil des ministres posera, en effet, le jalon du XXIII ème sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’organisation régionale annoncé pour le 1 er juillet prochain.

En prélude au Conseil des ministres CEEAC,
les travaux des experts du Comité inter-etats se tiennent ce mercredi 28 juin toujours dans la capitale gabonaise.
Comme il est d’usage, l’ouverture des travaux a été précédé par un speech, certes en visioconférence, mais très rocailleux du président de la Commission de la CEEAC, Gilberto Da Piedade Verissimo, qui a fustigé « les actes terroristes perpétués par les ennemis de la République démocratique du Congo dans sa partie orientale ».

Un autre discours était celui du ministre des Affaires étrangères du Gabon, Hermann Immongault, empêché et
représenté par le commissaire général à l’Intégration régionale, Placide Blaise Olouba Odounga.

En substances, la diplomatie gabonaise tient à la matérialisation des recommandations qui sortiront du XXIII ème sommet de la CEEAC.
Outre l’examen et l’adoption de différents rapports des sous-commissions, les travaux du Comité inter-États portent notamment sur les projets infrastructures dans la région CEEAC, l’agenda commun sur la promotion et l’autonomisation de la femme, l’état de préparation de la feuille de route pour le lancement de l’Union douanière de la CEEAC et la feuille de route pour la mise en place d’une politique commerciale commune.

Les experts de la région se penchent également sur le développement d’une feuille de route régionale d’appui à l’amélioration du climat des affaires dans les pays membres de la CEAAC et le protocole relatif à la mise en œuvre de ce projet.

Avec la Cellule de l’intégration régionale

publicite-candidat

Liens Pertinents