Okapinews.net
AlerteNationPolitiqueUne

RDC : « …notre Nation tourne au ralenti, semblant être prise en otage par une sorte d’oligarchie politique puissante qui s’est installée à la tête de l’USN » (lettre d’un député National à Félix Tshisekedi) !

publicite-candidat

Lettre ouverte au Président de la République.

Excellence Monsieur le Président de la République,

En cette occasion solennelle, je m’adresse à Vous avec tout le respect qui Vous est dû en tant que Chef de l’Etat et Garant du bon fonctionnement de nos institutions. En tant que Représentant élu du peuple, il est de mon devoir de Vous exprimer avec humilité les préoccupations qui nous habitent concernant la situation actuelle de notre cher pays.

Il apparaît de plus en plus évident que notre Nation tourne au ralenti, semblant être prise en otage par une sorte d’oligarchie politique puissante qui s’est installée à la tête de l’USN. Cette entité semble œuvrer uniquement à la préservation de ses propres intérêts, allant parfois à l’encontre des promesses et des idéaux portés par Votre élection historique de décembre 2023 pour un deuxième mandat.

Or, une nouvelle configuration politique s’est clairement dessinée, de nouvelles alliances se sont formées, et de nouveaux poids politiques ont émergé, ne correspondant plus nécessairement au schéma préélectoral de 2023. Il est clair que l’actuelle direction de l’USN ne reflète pas pleinement les forces et les poids politiques en présence actuellement, suscitant ainsi frustrations et risque d’implosion de la majorité parlementaire, ouvrant la voie à l’avènement envisageable de silos politiques autonomes dans le paysage politique congolais.

Cette situation pourrait être extrêmement favorable à une opposition politique qui semble reprendre du poil de la bête, malgré ses résultats décevants aux dernières élections, et promouvoir le narratif mensonger du M23 et de ses communicateurs, qui diffusent régulièrement des discours politiques populistes sur les réseaux sociaux contre le régime en place, afin de gagner la faveur du public.

Monsieur le Président de la République,

Comme Vous le savez, Votre discours prononcé lors de Votre investiture pour ce deuxième mandat a suscité un immense espoir parmi la population, en particulier parmi les jeunes qui se sont massés en grand nombre ce jour-là au stade des Martyrs. Vos paroles portaient la promesse d’un avenir meilleur, d’un changement IMMÉDIAT, PROFOND et POSITIF pour notre Nation, et ont nourri les aspirations de toute une population en quête d’épanouissement.

Cependant, il est devenu manifeste que notre pays est confronté à des défis majeurs qui entravent sa marche vers le progrès. Les scandales qui défrayent la chronique telles que les dénonciations de corruption lors des dernières élections indirectes, les accusations de détournements de deniers publics et la question sécuritaire persistante de l’Est du pays ne peuvent être ignorés. Ils ternissent l’image de notre Nation et sapent la confiance de nos concitoyens envers leurs dirigeants.

En cette période cruciale marquant l’entame de Votre deuxième mandat, le Peuple souverain attend que Vous Vous affranchissiez de toutes les pesanteurs qui pourraient prétendre vous maintenir sous influence. Vous détenez désormais toutes les manettes du pouvoir pour concrétiser les promesses faites, et démentir les détracteurs incrédules qui prétendent que vous ne tenez pas vos engagements.

Je vous encourage, Monsieur le Président de la République, à agir avec promptitude, détermination et courage pour surmonter tous ces défis.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma plus haute considération.

Honorable Katuala

publicite-candidat

Liens Pertinents