Okapinews.net
DéveloppementNationPolitiqueSociétéUne

Soutien aux compatriotes Wazalendo et tous les corps de défense, processus électoral, diversification de l’économie nationale…Alain Inkabanga Tseke sur tous les fronts !

publicite-candidat

Mercredi, 25 octobre 2023-Candidat Député national pour la circonscription électorale de la Lukunga et Haut cadre de la Convention pour la République et la Démocratie, parti cher à Christophe Mboso, Alain Inkabanga Tseke est revenu sur plusieurs questions relatives aux enjeux de l’heure.

Dans une interview accordée à la rédaction d’OKAPINEWS.NET, il a commencé par saluer la montée en puissance des patriotes résistants surnommés Wazalendo qui mettent en déroute les troupes Rwandaises et les éléments du M23.

Pour lui, chaque pays du monde est d’abord défendu par sa population. Sans aller par le dos de la cuillère, il a loué les efforts du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour le rétablissement de la paix dans la partie Est de la République Democratique du Congo.

« Je soutiens les compatriotes Wazalendo et tous les corps de défense de la RDC qui combattent jour et nuit pour défendre l’intégrité de notre pays. C’est pour moi une légitime défense parce que toutes les nations du monde sont protégées d’abord par la population. Nous sommes de cœur avec tous les corps de défense ainsi que leur commandant suprême, le Président de la République », a-t-il commenté.

Processus électoral

À moins de deux mois des élections générales en République Démocratique du Congo, Alain Inkabanga Tseke appelle la population à plus de vigilance et surtout à ne pas céder aux discours fantaisistes des politiciens qui ne reflètent pas la réalité sur terrain.

Il plaide pour le rétablissement de la paix pour permettre à tout congolais de voter car c’est un droit garanti par la constitution et les lois de la République.

« Sans sécurité, sans paix, il n’y a pas élections. Sinon il y aura élections dans certaines parties du territoire national alors que tout congolais a le droit de voter. Les élections qui sont un processus déjà entamé et qui tendent vers sa fin vont nous permettre de choisir nos dirigeants. Les élections vont se tenir dans le délai constitutionnel parce que nous faisons confiance en la Commission Électorale Nationale Indépendante qui a la mission d’organiser les élections inclusives et transparentes », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre « Nous saluons la décision de la CENI qui prend en compte tous les candidats président de la République. C’est un signal très fort. J’ose croire que ces élections doivent se baser sur les projets de société de tous les candidats et pour cette raison, nous, comme membre de la Convention pour la République et la Démocratie, CRD en sigle, parti cher au président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, pensons que le choix de la population doit être orienter sur le projet et non des dons ».

Diversification de l’économie nationale

Visiblement, Alain Inkabanga Tseke est passionné de l’agriculture. Il pense formellement qu’il faut valoriser le sol congolais.

« La campagne électorale n’est pas une période de mensonge. Il faut plutôt convaincre les électeurs avec des vérités pour un choix utile. Je suis candidat Député national à la circonscription électorale de la Lukunga, j’estime que notre pays ne doit pas compter seulement sur les minerais. Nous avons un sol, un environnement, un climat, nous avons donc une potentialité agricole qui peut permettre de booster, sinon de contribuer à l’économie de notre pays. L’agriculture est un système de production qui fait appel à plusieurs secteurs de l’économie nationale notamment le transport, la transformation des produits, et pourquoi pas l’entrepreneuriat ou la sous-traitance. C’est de cette manière que les grandes villes peuvent donner l’opportunité aux congolais d’avoir de l’emploi », a-t-il expliqué.

Il promet de rester aux côtés de la population et de travailler en faveur du peuple congolais en initiant des lois pour protéger les entrepreneurs, du moins ceux qui travaillent dans le secteur agricole et surtout dans la transformation.

« L’expérience que nous avons acquise ça et la va être mise au profit de notre pays. C’est pour cette raison que j’insiste sur les critères de choix de candidats. Il ne faudrait pas choisir sur base des t-shirts, l’argent,…Je lance l’appel à la prise de conscience. Nous plaidons pour un choix de valeur », a-t-il conclu.

Rappelons que la campagne électorale sera officiellement lancée le 19 novembre prochain par la Commission Électorale Nationale Indépendante.

ITK

publicite-candidat

Liens Pertinents