Okapinews.net
PolitiqueUne

Congrès d’Ensemble pour la République : candidat président de la République, Moïse Katumbi dévoile son programme pour un Congo meilleur !

publicite-candidat

Mercredi, 21 décembre 2022-L’ancien Gouverneur du Katanga soumet sa candidature à la Présidence de la république à la décision des « congressistes ». Unité et cohésion nationale. Ce sont les maîtres-mots martelés par Moïse Katumbi à l’ouverture de la convention de son parti Ensemble pour la République hier mardi 20 décembre à Lubumbashi.

Si Moïse Katumbi Chapwe a annoncé urbi et orbi sa candidature à la présidentielle de 2023, c’est pour aussitôt soumettre cette décision à l’appréciation des instances souveraines de sa formation politique.

C’est entre autre l’enjeu de la Convention du parti Ensemble pour la République qui s’est ouverte hier mardi 20 décembre à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. « Je me soumets pour ce faire à votre décision », s’est-il adressé aux congressistes. Le président d’Ensemble pour la République est d’avis que sa candidature a besoin d’obtenir un avis favorable de son parti pour que celle-ci devienne une réalité.

« J’estime néanmoins que je ne peux vous demander de m’accompagner dans ma démarche électorale sans vous en donner les motivations« , a-t-il reconnu. Ce qui l’a amené à effleurer en quelques lignes ses motivations à briguer la magistrature suprême tel qu’il a annoncé le week-end dernier au cours d’une interview sur RFI et France 24.

Pour rappel, ces assises ouvertes hier mardi 20 décembre se clôtureront le jeudi 22 décembre. Plus de 1.000 délégués à cette Convention placée sous le signe de l’unité et la cohésion nationales réfléchissent sur « les défis majeurs à relever dans le cadre de leur parti ».

« ÉVITER LES ANTI VALEURS »

Concrètement, comme il a si bien dit dans son discours à l’ouverture de ladite convention, il est question pour les participants à cette messe politique d’éviter les antivaleurs.

« Mais de privilégier la bonne gouvernance. (…) Ainsi nous pourrions arriver à bouter l’ennemi dehors et à mettre fin à la guerre d’agression dont notre pays est victime« , a déclaré le chairman d’Ensemble pour la République.

Candidat déclaré à la présidentielle de 2023, Moïse Katumbi a rendu hommage aux Congolais disparus pour une raison ou une autre. C’est de la sorte qu’il a rendu hommage aux victimes de la dernière pluie à Kinshasa, aux populations de Kwamouth dans le Maï-Ndombe, aux victimes de la guerre dans la partie Est de la RDC.

Article tiré de FORUM DES AS, le titre est d’OKAPINEWS.NET

DISCOURS DU PRÉSIDENT MOÏSE KATUMBI A L’OUVERTURE DE LA CONVENTION DE ENSEMBLE POUR LA RÉPUBLIQUE – Lubumbashi, 20 décembre 2022

Distingués invités en vos titres et qualités respectifs, Chers frères et sœurs,

Je voudrais avant toute chose vous souhaiter la bienvenue et vous remercier pour votre participation que nous voulons tous active à ces assises. J’aimerais ensuite que nous ayons une pensée pieuse pour certains de nos leaders qui nous ont quittés et qui sont dans le repos éternel. J’ai cité monsieur le grand frère Charles Mwando Nsimba, Pierre Lumbi Okongo, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le docteur Apalata, Guilbert Paul Yav Tshibal, Madame Espérance Hendwa, Homère Badiabale et bien d’autres que je n’ai pas cités.

Que l’Eternel daigne accueillir dans son royaume tous nos frères et sœurs décédés dans les inondations à Kinshasa ainsi que ceux qui ont perdu la vie suite aux agressions armées à l’Est de notre pays, à Kwamouth et partout ailleurs.

Je vous prie d’observer une minute de silence en leur mémoire. Merci.

Je pense également à tous nos compatriotes qui vivent dans l’errance et qui doivent affronter les dures réalités des déplacements massifs et forcés ainsi que les camps de déplacés. C’est pour moi aussi une occasion d’inviter le gouvernement de la République et de solliciter la Communauté Internationale de s’impliquer pour soulager tant soit peu leur misère.

Je profite également de cette opportunité pour vous demander de mettre constamment en prière tous nos frères et sœurs qui sont tombés au front dans le combat pour la Démocratie ou qui sont aujourd’hui injustement privés de leur liberté pour leur opinion politique.

La convention de notre parti qui se tient à Lubumbashi et se clôturera le 22 décembre de cette année va se pencher sur les défis majeurs à relever dans le cadre de notre parti. Dans cet esprit je vous prierai de privilégier l’unité et la cohésion nationale.

Des efforts doivent être conjugués pour lutter contre les antivaleurs, privilégier la bonne gouvernance, ainsi nous pourrions arriver à bouter l’ennemi dehors et à mettre fin à la guerre d’agression dont notre pays est victime. Nous avons tous besoin de la paix et de la tranquillité afin de nous consacrer au développement de notre pays et à l’amélioration du vécu quotidien de notre population.

Distingués invités, Chers frères et sœurs,

Avant de laisser le soin au Secrétaire Général de nous entretenir sur l’agenda de nos travaux, conformément à nos statuts, je voudrais néanmoins comme suite à mon interview sur RFI et France 24 vous faire part de mon intention de me présenter comme candidat à la Présidence de la République lors des prochaines échéances électorales. Je me soumets pour ce faire à votre décision.

J’estime néanmoins que je ne peux vous demander de m’accompagner dans ma démarche électorale sans vous en donner les motivations.

En effet, l’Éternel nous a donné un pays merveilleux où il devait faire bon vivre, mais suite à nos propres turpitudes, à notre égoïsme et à notre cupidité, nous en avons fait un enfer sur terre. Aussi, voudrais-je avec votre contribution me présenter à la magistrature suprême pour réinstaurer la paix sur toute l’étendue du pays, bâtir un vrai État de droit, une République exemplaire où chacun pourra vivre en sécurité et dans la dignité, par le fruit de son travail.

Avec votre appui, je peux apporter ce souffle qui manque à notre pays. Ma vision est la vôtre. Mon ambition est celle de rendre les Congolais fiers de leur pays, d’offrir à la jeunesse de réelles perspectives d’avenir et à nos familles des conditions de vie dignes. Je veux que la femme congolaise prenne toute sa part au développement du pays et dans la gestion des affaires publiques. Elle y a droit. Sa présence constitue une richesse dont on ne peut se passer.

Tout en veillant à protéger notre environnement, je veux faire de de l’agriculture et des mines, une source d’emplois et de développement. La sécurité revenue, le climat des affaires et des investissements assaini, je mettrai un point d’honneur à développer le tourisme afin que le monde entier accède aux sites les plus extraordinaires dont regorge notre pays avec des retombées économiques significatives en termes d’emplois. Je veillerai à ce que nos richesses culturelles, nos artistes et nos sportifs soient reconnus. Jadis ils étaient nos grands ambassadeurs. Ils doivent retrouver toute leur place. Le génie congolais sera valorisé.

Chers frères et sœurs,

Je suis un homme d’action. Je ne voudrais pas que mon discours s’éternise. Je vous prie de vous impliquer totalement dans les travaux et vous souhaite à vous et à tous ceux qui vous sont chers une bonne et heureuse année 2023. Et en ce 20 décembre, date de la troisième année d’existence de notre Parti, un Joyeux Anniversaire !

Sur ce, je déclare ouverte la Convention de notre Parti.

Ensemble nous vaincrons!

Que Vive la République Démocratique du Congo !

Que Vive Ensemble pour la République !

Je vous remercie.

publicite-candidat

Liens Pertinents