Okapinews.net
AlerteFlashPolitiqueProvinceUne

Kongo Central : Grâce Nkuanga Masuangi Bilolo élu nouveau gouverneur avec 23 voix sur 40 votants !

publicite-candidat

Lundi, 29 avril 2024-Fini donc les suspens. Les élections sénatoriales et des gouverneurs de quelques provinces de la République Démocratique du Congo, organisées ce lundi 29 avril 2024 par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), appartiennent désormais à l’histoire.

Dans la province du Kongo Central où cet exercice démocratique s’est en effet déroulé sans anicroche et dans la transparence la plus totale, les députés provinciaux de l’actuelle législature, tirant les leçons de l’avant dernière élection ayant porté le Dr. Guy Bandu Ndungidi à la tête de cette province et dont la majorité de la population doutais de ses vrais origines ; mais aussi et surtout plus que déterminés de ne plus jamais accorder leurs scrutins aux candidats leur imposés par Kinshasa, ont, cette fois ci ou jamais, fait preuve d’une maturité légendaire en vue de ne plus hypothéquer le développement du Kongo Central.

Mettant à cet effet à profit leur sagesse, ils viennent carrément de porter leur choix à la personne de Grâce Nkuanga Masuangi Bilolo pour présider aux destinées de cette province chère au Prophète Simon Kimbangu et à Joseph Kasa-Vubu, le tout premier Président élu démocratiquement de ce pays.

Le nouveau Chef de l’Executif provincial a obtenu, au terme de ce vote interdit aux cardiaques, 23 voix contre 16 voix pour l’ancien gouverneur Guy Bandu Ndungidi et 1 voix pour Robert Nyondo.

L’un des candidats sur les 14 restés en lice ayant désisté pour des raisons indépendantes de sa volonté, les 13 autres n’ont pas pu glaner chacun ne serait-ce une seule voix.

Ce qui revient tout simplement à dire qu’ils n’ont joué que le rôle des troubles faîtes car tenant mordicus au changement à la tête de cette province pourtant pourvoyeuse des recettes mais connaissant un retard incroyable dans son développement par rapport à d’autres provinces par la faute de ses dirigeants.

L’on croit cependant savoir qu’avec la venue du jeune Grâce Nkuanga Masuangi Bilolo à sa tête, l’opinion publique pourrait s’attendre à des merveilles.

Surtout que dans son adresse de campagne, il a promis d’abord de poursuivre et de parachever tous les travaux des différents chantiers laissés par ses prédécesseurs. Parmi lesquels on pourrait citer en premier ceux du Stade Lumumba de Matadi.

Question seulement qu’il soit entouré par de vrais technocrates et experts capables de tout et de rien qui, à dire vrai, ne manquent pas non plus dans la province du Kongo Central en lieu et place d’aller chercher ailleurs.

Bref, la population du Kongo Central n’a qu’un seul crédo : c’est celui de voir le nouveau gouverneur se mettre sur les traces de feu Papa Léonard Fuka Unzola et de feu Papa Jacques Mbadu Nsitu di Mavungu.

S’agissant enfin de l’élection des sénateurs, sur les 60 ayant candidaté, puisque deux s’étant retiré dont Papy Mantezolo Diatezua, l’actuel Président de l’Assemblée provinciale, ainsi que le ministre Yves Bukulu du parti au pouvoir, les tendances pointeraient déjà favoris les candidats Baby Vangu Nsongo, Néfertiti Ngudianza Bayokisa, Jacques Kindwelo et Didier Budimbu Ntubuanga qui ont obtenu respectivement 7, 6, 6 et 5 voix.

Mais le dernier mot, croit-on savoir, revient à la centrale électorale qui devrait les confirmer sur base des calculs électoraux pour lesquels elle détiendrait seule les secrets.

Dieudonné MUAKA DIMBI 

publicite-candidat

Liens Pertinents