Okapinews.net
PolitiqueUne

RDC : le top dix des Ministres les mieux cotés au cours de l’an 1 du Gouvernement des warriors !

publicite-candidat

Mercredi, 20 avril 2022-Guy Loando Mboyo caracole en tête du top dix avec 82%, suivi de Nicolas Kazadi Nduba : 78% ; Aimé Boji Sangara: 75%, Molendo Sakombi : 72,6% ; Jean Jacques Mbungani : 71,8% ; Modero N’Simba : 69% ; Serge Nkonde Chembo : 66% ; prof Nana Manuanina : 63% ; Antoinette Kipulu : 60% ; Alexis Gisaro : 57%.

La publication du présent sondage d’opinion contiendra un seul tableau dans lequel seront repris les noms de dix Vices-premiers Ministres, Ministres d’Etat, Ministres, Ministres délégués et Vice-ministres qui ont recueilli les suffrages les plus importants. Les participants ont répondu chacun à la question suivante: «Quel membre du Gouvernement de warriors, a travaillé de manière à concrétiser la vision du Chef de l’Etat, à faciliter sa réélection en 2023 ? Veuillez le justifier!»

NB: Il a été laissé toute la latitude à chaque sondé de citer un ou plusieurs noms des Ministres de son choix ainsi que les raisons qui le justifient.

Toutefois, il faut signaler que tout choix a été crédité pour le compte du bénéficiaire, tandis que l’échantillon est demeuré le même. Nous avons instauré cette pratique afin de ne priver personne d’une voix qui lui a été accordée. Cela fait qu’après avoir fait les calculs, on a l’impression que les pourcentages sont en inadéquation avec l’échantillon.

Au regard des résultats obtenus : 1. Au top du top, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo : 82% ; 2. Nicolas Kadima Nzuji, Ministre des Finances : 78% ; 3. Aimé Boji Sangara, Ministre du Budget : 75% ; 4. Aimé Molendo Sakombi, Ministre des Affaires Foncières : 72,6% ; 5. Dr Jean Jacques Mbungani, Ministre de la Santé : 71,8% ; 6. Modero N’Simba, Ministre du Tourisme : 69%; 7. Chembo Nkonde, Ministre des Sports : 66%; 8. Prof Nana Manuanina Kiumba, Ministre près le Président de la République : 63% ; 9. Antoinette Kipulu, Ministre de la Formation Professionnelle et Métier : 60% ; 10. Alexis Gisaro, Ministre d’Etat en charge des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction : 57% clôture le top dix.

1. Guy Loando Mboyo: 82%. Dynamique, hyper-actif et débordant d’initiatives, le Ministre d’Etat et Ministre de l’Aménagement du Territoire a été plébiscité à 82% par les Congolais comme le Warrior qui, nuits et jours, est au four et au Moulin pour la réélection de Fatshi en 2023. Plusieurs actions concrètes plaident sa cause. L’élaboration et l’adoption par le Gouvernement du Plan national de l’Aménagement du Territoire pour lequel une campagne de vulgarisation a été battue sur toute l’étendue de la République; le projet « Repensons à nos villages , villes et Territoires » (Revit) en vue d’inciter les Congolais de l’intérieur comme ceux de la diaspora à développer leurs milieux d’origine et à les occuper pour éviter le vide; la sensibilisation qui s’en est suivi pour imprégner toutes les couches des populations de la vision de développement du Chef de l’Etat; le méga projet « Fatshi city » visant la création d’une cité ultramoderne en pleine ville de Kinshasa sur les emplacements actuels des camps Kokolo et Lufungula. Ces derniers seront délocalisés vers la périphérie de la capitale. Il faut préciser aussi, que Fatshi city pourra générer plus de 20.000 emplois pour les jeunes. A son actif, on note aussi ses périples à travers le pays, surtout dans les provinces de l’ex grand Equateur où il fut parfois rejoint par le Premier Ministre Sama Lukonde pour baliser la voie de la réélection de Félix Tshisekedi en 2023.

2. Nicolas Kadima Kadima Nzuji: 78%. Le Ministre des Finances occupe la deuxième place du Top dix du palmarès des Warriors qui ont mieux œuvré pour la concrétisation de la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, au cours de leur première année d’exercice au sein du Gouvernement central. 78% de l’opinion congolaise qui ont jeté leur dévolu sur lui, notent trois principes majeurs qui caractérisent la gestion de leur champion : rigueur, efficacité et innovations. En effet, en une année, depuis son arrivée aux commandes du ministère stratégique des Finances, Nicolas Kazadi a apporté une touche particulière qui lui a permis de mener une lutte acharnée, et victorieuse contre les antivaleurs jadis à la base de l’érosion financière et des détournements sans nombre de l’argent public. Aujourd’hui, les résultats obtenus se passent de tout commentaire. Entre autres, l’augmentation très sensible de la réserve de change capable de couvrir plus de 13 semaines d’importation ; le retour en confiance des institutions de Bretton woods, (Banque mondiale et Fonds monétaire International) qui ont accepté de soutenir la RDC et de l’accompagner dans la consolidation de l’espace macroéconomique, et encourager les investissements. A cette liste s’ajoutent la maximisation des recettes qui se traduit par la capacité des régies financières à atteindre et à dépasser en quelques mois seulement, leurs assignations ; l’Autorité de Régulation et de contrôle des Assurances (ARCA) qui a réussi à juguler l’évasion des primes dans le secteur et de mettre le cap sur 1 milliard de dollars minimum l’an ; la reprise des émissions de bons du Trésor convenue entre le Ministre des Finances, la Gouverneure de la Banque centrale et les patrons des Banques commerciales ; l’accompagnement et la collaboration avec la Belgique dans le domaine fiscal longtemps en proie au coulage des recettes… La liste n’est pas exhaustive. L’instauration des audits stratégiques pour optimiser la gestion des fonds spéciaux et la mise à contribution du Groupe d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique centrale (GABAC)… sont autant de mérites reconnus à Nicolas Kazadi.

3. Aimé Boji Sangara, Ministre d’Etat en charge du Budget : 75%. Les Congolais mettent à son actif la revisitation du cadre et des structures organiques de l’administration du Budget en vue de consolider son élan de développement. Et aussi, lui permettre de mieux assurer la mission qui lui revient en tant qu’instrument de conception, d’élaboration, d’exécution et de suivi-évaluation de la politique gouvernementale dans une gestion basée sur les résultats. Les Congolais voient également en lui, celui qui a élaboré le premier Budget de l’ère Warriors et qui a été plébiscité à 85%. A ce rythme, pense l’opinion favorable au Ministre d’Etat en charge du Budget, les promesses électorales du Chef de l’Etat seront concrétisées. Il faut aussi signaler qu’Aimé Boji a réussi un véritable exploit inédit en RDC. Dans le délai imparti, selon la Constitution, la loi sur la réédition des comptes et le Projet de Loi de Finances exercice 2022 ont été déposés au Bureau de l’Assemblée Nationale. Une première dans l’histoire du pays. Aussi le Projet de loi de Finances rectificatif de l’exercice 2021 revue à la hausse a été aussi déposé à la Chambre basse du Parlement dès l’ouverture de la session ordinaire de septembre.

4. Aimé Molendo Sakombi, Ministre des Affaires Foncières : 72,6%. Ses partisans disent que les Affaires Foncières ne se sont jamais mieux comportées que sous le mandat de Molendo Sakombi. Déterminé à éradiquer les antivaleurs, source de désordre et de fuite des recettes dues au Trésor public, Molendo Sakombi a décrété 2022, « année de la tolérance zéro« . Pour ce faire, il a initié l’organisation des séminaires de renforcement des capacités des agents et cadres de son ministère de manière à les rendre plus performants dans la réalisation des objectifs leur assignés. Les résultats ne se sont pas fait attendre, en un clin d’œil, les Affaires Foncières ont enregistré plus de 243% d’augmentation de recettes. Un atout clé dans la matérialisation de la vision du Chef de l’Etat.

5. Mbungani Mbanda J. Jacques, Ministre de la Santé : 71,8%. Homme d’écoute et de dialogue, le Ministre congolais de la Santé a séduit les Congolais par sa politique de proximité, de contact direct et des actions concrètes. Grâce à elle, il a réussi à mettre fin aux multiples grèves déclenchées par les professionnels de la santé, médecins, infirmiers et administratifs. Le point d’orgue de son action se situe dans la lutte menée contre la pandémie de la covid-19. Jean Jacques Mbungani est parvenu à faire reculer ce mal du siècle en termes de mortalités et de contamination jusqu’au point d’inciter le Gouvernement à alléger certaines mesures d’urgence prises dans ce contexte. A l’instar du couvre-feu qui était décrété dans les grandes agglomérations du pays de 22 h00′ à 4h00′ du matin et celles relatives à la circulation à l’intérieur du pays. Avec lui l’impossible est devenu possible en convaincant les Congolais à se faire vacciner, eux qui étaient très réticents à la vaccination. Aujourd’hui, la couverture vaccinale s’élargit comme une tâche d’huile à travers la République. La politique de la modernisation, l’équipement, l’approvisionnement en médicaments et la construction des hôpitaux et centres de santé figurent aussi parmi ses points forts. Le dernier exemple en date est le lot de 60 tonnes livrées récemment à la ville de Mbandaka à la grande satisfaction de la population de cette partie du pays.

6. Modero N’Simba Matondo, Ministre de Tourisme : 69%. Sixième du classement top dix de meilleurs membres du Gouvernement des Warriors. L’actuel Ministre du Tourisme séduit une large frange de l’opinion congolaise par sa détermination à faire de la RDC une destination touristique de choix en Afrique et dans le monde. Une détermination qui se traduit par plusieurs actions concrètes telles que : la tenue des assises sur le tourisme congolais à Kolwezi dans la province de Lualaba ; la modernisation du jardin zoologique de Kinshasa en vue de le conformer au standard international en faire un lieu de détente et un véritable matériel didactique à ciel ouvert pour les enfants congolais et autres étrangers de passage à Kinshasa. La diplomatie touristique consistant à aller vers les autres pour leur vendre l’image de la RDC, est un autre pilier par lequel Modero entend promouvoir le tourisme en RDC, pays à la biodiversité exceptionnelle. Le tourisme bien développé en RDC va générer des recettes importantes pour le Trésor public pour la matérialisation de la vision du Chef de l’Etat.

7. Serge Nkonde Chembo, Ministre des Sports: 66%. Le jeune Warrior Serge Nkonde est perçu comme l’homme providence venu redorer le blason terni des sports en République Démocratique du Congo. A peine a-t-il pris les commandes du secteur que les Léopards atteignent la phase des barrages des éliminatoires de la coupe du Monde, 48 ans après sa première qualification dans cette compétition internationale. Malgré leur élimination au match retour face à l’équipe nationale du royaume du Maroc, la vigoureuse réaction du Ministre a plu aux Congolais. Ils ont bien apprécié la fermeté avec laquelle il a pris la défense des jeunes fauves contre des langues fourchues et acerbes qui ont voulu leur jeter l’opprobre de la défaite. Sa détermination à mettre le cap sur le CHAN et la CAN, compétitions qui se joueront prochainement, a également ajouté un plus aux yeux de ceux qui ont pointé Serge Nkonde comme l’un de meilleurs Warriors œuvrant pour la matérialisation des promesses électorales du Président Félix Tshisekedi.

8. Nana Manuanina Kiumba, Ministre près le Président de la République : 63%. Une érudite en psychologie, madame Manuanina fait partie du corps d’élite de l’UDPS, parti présidentiel. Depuis sa nomination au poste qu’elle occupe actuellement, la Ministre près le Président de la République a fait de la campagne pour la cohésion et l’unité nationales son cheval de bataille. Elle sillonne les différentes provinces et tous les coins de la capitale pour sensibiliser les différentes communautés du pays à demeurer ensemble et à se ranger derrière le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi pour juguler les démons de la division. Dans le Kwilu, le Kasaï Oriental, central, le Sankuru, Haut-Katanga, cette marathonienne d’un genre nouveau n’a de cesse à emboucher son Cor pour appeler les Congolais à la cohésion et à l’unité. Aucune couche de la population ne demeure en reste. Etudiants, notabilités, élites intellectuelles, paysans et autres, tous sont sensibilisés à cette cause d’intérêt national. Les Congolais apprécient à sa juste valeur le travail de rassemblement effectué par Nana Manuanina en ce moment où les démons de la division ont tendance à vouloir entraver la marche glorieuse du peuple congolais vers la conquête de sa grandeur sous l’impulsion du Président Félix Antoine Tshisekedi.

9. Antoinette Kipulu Kabenga, Ministre de la Formation Professionnelle et Métiers : 60%. Classée huitième au top dix des Warriors ayant produit un meilleur rendement dans la concrétisation de la vision du Chef de l’Etat, madame Kipulu est régulièrement présente dans tous le sondage. Son sens de l’écoute, sa diplomatie et sa finesse lui ont permis de mettre fin à la situation explosive qui couvait dans son ministère avant son arrivée. Elle est parvenue à donner satisfaction aux revendications des cadres et agents de son ministère en faisant respecter le cadre organique, en harmonisant la situation sociale, selon les grades, l’acquisition des moyens de transports et en récupérant certains centres de formation confisqués par défaut par d’autres ministères.

10. Alexis Gisaro, Ministre d’Etat en charge des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction : 57%. A son actif, ses partisans retiennent les solutions apportées aux différents problèmes relatifs aux bâtiments et au transport qui lui ont été soumis par les agents et cadres de l’administration de son ministère. Ils apprécient également sa volonté de collaborer avec le génie militaire dont le rayon d’action couvre l’ensemble du pays pour la construction des infrastructures. Le Ministre Gisaro a séduit une partie de l’opinion congolaise par sa volonté clairement exprimée de vouloir servir le Congo et le Président Félix Tshisekedi. Une attitude qui favorise un climat apaisé du travail pour booster le développement par la matérialisation de la vision du Chef de l’Etat.

Conclusion

Le présent palmarès reflète les résultats obtenus à la suite d’un sondage d’opinion réalisé sur la période allant du 01 février au 30 mars 2022. L’objectif poursuivi par Echos d’Opinion était de connaitre ceux de Warriors qui ont réalisé du bon travail capable de favoriser la réélection du Président de la République Félix Tshisekedi en 2023.

publicite-candidat

Liens Pertinents