Okapinews.net
PolitiqueUne

RDC-Politique : Guerre ouverte entre l’UDPS et le camp Katumbi !

publicite-candidat

23 juillet 2021-Jusqu’ici silencieuse face aux attaques du camps Katumbi contre le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’UDPS, par son secrétaire général, est sortie de son silence pour lancer des hostilités. 

Sur les antennes de la radio top Congo ce vendredi 23 juillet, Augustin Kabuya n’a pas eu des mots tendres envers Moïse Katumbi et son entourage.

C’est donc une guerre ouverte qui vient d’être déclarée.

« Ce sont plutôt les gens d’Ensemble qui ne sont pas sérieux », déclare Augustin Kabuya répondant aux membres du parti de Moïse Katumbi qui accusent l’UDPS, parti présidentiel, de ne pas être sincère au sein de l’Union sacrée, en soutenant par exemple la proposition de loi Tshiani qui risque d’écarter Moïse Katumbi de la course à la présidentielle.

Pour Kabuya, Tshisekedi Tshilombo est celui qui a permis à Moïse Katumbi de revenir au pays pendant qu’il était malmené par le régime de Joseph Kabila.

Traiter Tshisekedi de tous les noms aujourd’hui, est une ingratitude, pense-t-il.

« Leur chef Katumbi était contraint en exil par Kabila. Arrivé au pouvoir, Tshisekedi le retourne. C’est eux qui ne sont pas sincères. Ils ont mobilisé beaucoup de jeunes gens dans les médias au moment où ils font partie du gouvernement. Tous les jours, ils ne font que critiquer le Chef de l’État. C’est de cette manière que Katumbi et ses hommes veulent remercier le Chef de l’État. Tout ce qu’il raconte contre le Chef de l’État, Katumbi l’entend. S’il n’était pas d’accord, il aurait rappelé tous ses hommes à l’ordre. Au contraire, ce sont des menaces. Pensez-vous que nous avons peur de ces menaces ? », s’interroge Augustin Kabuya, faisant allusion aux menaces d’Ensemble pour la République de quitter l’Union sacrée.

Profitant de cette occasion, le patron de l’UDPS souligne que son parti n’a rien avoir avec la proposition de loi sur la Congolité qui fait couler encre et salive ces derniers temps.

« Nos amis d’Ensemble ont fait par tous les moyens pour impliquer leur chef dans cette histoire. Noël Tshiani est un président d’un parti politique et était candidat président de la République. À la surprise générale, on l’intègre à l’UDPS, parce qu’il est Kasaïen. À quel moment, Noël Tshiani est devenu membre de l’UDPS ? UDPS a ses députés et un groupe parlementaire. S’il y avait ces intentions, un de nos députés pouvait faire cette proposition de loi qui vise à vérouiller l’accès à la présidence de la République à certaines fonctions de souveraineté pour que seuls les Congolais de père et de mère y accèdent », a-t-il argué.

Kevin INANA

publicite-candidat

Liens Pertinents