Okapinews.net
Province

RDC-Kananga : mise en place pour les deux Kasaï des mécanismes intégrés de l’approche Nexus afin de réduire les besoins humanitaires !

publicite-candidat

30 avril 2021-Il s’est clôturé mercredi 28 avril 2021 un atelier axé sur l’opérationalisation de l’approche Nexus dans le Kasaï central et le Kasaï.

Dans le but de réduire les besoins humanitaires et capitaliser les acquis en matière de consolidation de la paix, cet atelier organisé par le PNUD a eu pour cadre l’hôtel Douze maisons de Kananga et cela pour une durée de trois jours.

Selon M. David Mclachlan-Karr, coordonnateur résident du système des Nations-Unies en République démocratique du Congo, l’approche Nexus est une réponse extrême de résolution des conflits des communautés et la consolidation de la paix et renforcer le développement.

À lui d’interpeller l’équité de toutes les couches sociales d’appliquer les méthodologies de l’approche Nexus dans tous leurs travaux pour le bon maintien de la paix. Il appelle tous à la lutte pour éliminer les grandes causes du sous développement.

« C’est le moment de saisir les opportunités de la paix pour s’attaquer aux causes profondes des conflits et du sous développement afin de s’assurer que les provinces puissent exploiter pleinement leur potentiel. L’approche Nexus nous fournit les outils nécessaires pour cela « , a-t-il exhorté.

Pour sa part, Deler Kawino Ndongo, ministre de l’intérieur de la province du Kasaï, a intériorisé le principe de l’approche Nexus qui consiste à la coordination des efforts de tous les acteurs du gouvernement, de la société civile, des ONG et des partenaires. Il appelle par ailleurs les bailleurs à mettre en place un mécanisme de suivi de l’applicabilité de ces travaux dans les deux Kasaï.

Pour le chef du bureau de PNUD, Patrick Deliver, une nouvelle approche du travail d’ensemble sera mise en place, exécutée par les cinq acteurs catégorisés au cours de ces assises dont le gouvernement, la société civile, les ONG internationales et nationales et le système des Nations-Unies.

Ces cinq acteurs se mettront ensemble pour travailler de façon participative afin d’attaquer les causes qui visent l’intervention humanitaire afin de réduire dans 5 ans ces besoins humanitaires pour produire plus des résultats en matière de développement et dans la consolidation de la paix.

Cérémonie débutée et clôturée par le gouverneur de province représenté par le ministre provincial de l’éducation, Tharcis Muzeke, porte-parole du gouvernement .

Don de Dieu NTUMBA depuis KANANGA

publicite-candidat

Liens Pertinents