Okapinews.net
Société

Kasaï central : des parents et autorités scolaires déterminés à combattre les violences faites à la jeune fille !

publicite-candidat

Lundi, 18 avril 2022-Les autorités éducatives et les parents récemment pointés du doigt accusateur d’être à la base de la non scolarité de la fille et les violences sexuelles en milieux scolaire, s’engagent désormais à soutenir la cause de la fille au même titre que les garçons.

Engagement pris dimanche 17 avril 2022 à l’issue d’un atelier de deux jours de renforcement des capacités organisé à leur intention organisé par l’ONG Réseau des femmes pour le développement REFED , initiative de Fonds des Femmes Congolaises FFC, sur les droits de la femme et fille et différents instruments juridiques les protégeant.

La salle du conseil régional des ONG de développement du Kasaï et Kasaï central CRONGD a servi de cadre à ces assises.

Augustin Kankonde, Préfet de l’école Ditungunuka 1, participant à cet atelier, prend l’engagement de sensibiliser les élèves et enseignants son institution afin qu’ils s’engagent à l’unisson pour éliminer cette marginalisation de la femme en milieu scolaire.

Pour sa part, Richard Bakatwamba secrétaire du comité des parents invite les parents et tuteurs à encourager les études de leurs filles, et promet des séances de restitutions dans plusieurs cellules des parents d’élèves dans le seul but de les sensibiliser sur les priorités dont sont bénéficiaires les jeunes filles et les invités à banir le système d’incitation des filles au mariage précoce mais les éduquer au même titre que les garçons.

Prenant la parole, Rose Tshibwabwa point focal du FFC et organisatrice de cette action, invite les participants à adopter un comportement responsable à l’endroit des jeunes.

“Ce que nous demandons au enseignants et au Copa c’est de vulgariser ces notions au près de leur paires, adopter un comportement responsable pour aider les jeunes filles à terminer leurs études et particulièrement aux enseignants de s’abstenir des actes de violences à leur endroit parce que nous avons besoin des filles pour diriger ce pays au même titre que les hommes  » a-t-elle martelé.

Don de Dieu NTUMBA

publicite-candidat

Liens Pertinents