Okapinews.net
CultureProvinceSociété

Kasaï : FMMDI sensibilise sur la vulgarisation de l’acte d’engagement en faveur des femmes victimes de VBG en période de Kamuina Nsapu !

publicite-candidat

Dimanche, 14 avril 2024-L’ONG Femmes Main dans la Main pour le Développement Intégral, FMMDI a lancé jeudi 11 avril une campagne de sensibilisation sur la vulgarisation de l’acte d’engagement en faveur des femmes victimes des violences sexuelles et celles basées sur le genre dans la période des affres de Kamuina Nsapu. Cette sensibilisation concerne également les femmes qui ont été répudiées par leurs maris.

Dans sa démarche, l’ONG FMMDI mène aussi des démarches pour faire comprendre le bien-fondé de l’édit portant interdiction des coutumes avillissantes à l’égard de la femme et la jeune fille à Tshikapa province du Kasaï.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet sur les mécanismes de prévention et amélioration de la qualité de réponses aux cas de VBG et la protection de l’enfant, implémenté par FMMDI au Kasaï et Kasaï central avec l’appui financier de UNHCR.

Nathalie Kambala Luse directrice pays de FMMDI qui s’est livré à okapinews.net, exprime son ral-bolle d’inapplicabilité de cet édit et le désintéressement des chefs coutumiers de cette région du pays.

Elle montre par la même occasion des raisons majeures de ces séances de sensibilisations à Tshikapa.

« Cet édit qui a été voté depuis 2015 mais revisité, voté en repromulgué en 2022 , malheureusement, souffre d’inapplication par les autorités traditionnelles et communautaires aussi d’une large connaissance des femmes et d’autres acteurs concernés dans la lutte contre les VBG. C’est dans ce contexte que nous, FMMDI, avons commencé cette vulgarisation pour solliciter l’appropriation par les autorités traditionnelles et communautaires et leur adhésion à ce document qui est un outil indispensable dans la lutte contre ce fléau à l’endroit des femmes ; aussi contribuer à la réduction des risques de marginalisation envers les femmes et les jeunes filles» a expliqué Nathalie Kambala.

À l’en croire, l’objectif spécifique de cette campagne est donc, de favoriser l’intégration familiale et communautaires des survivants de VBG.

Comme elles ont été menées à Tshilumba, Nkonko et autres dans au Kasaï central, ces activités se poursuivront à Tshikapa et dans plusieurs autres communautés. Cette fois-ci par les chefs coutumiers et leaders communautaires de ces coins.

Don de Dieu NTUMBA

publicite-candidat

Liens Pertinents